MYDRIATICUM 2 mg/0,4 mL collyre : remboursement de la boîte de 20 récipients unidoses

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 2516 lecteurs


A compter du 22 décembre, la boîte de 20 récipients unidoses du collyre MYDRIATICUM 2 mg/0,4 mL (tropicamide) devient remboursable par l’Assurance maladie. 

Cette prise en charge vise à permettre la continuité des traitements par MYDRIATICUM à visée thérapeutique, notamment dans l'uvéite : en effet, la présentation en flacon destinée à cette indication ne pourra plus être délivrée qu'aux spécialistes en ophtalmologie à partir du 1er janvier 2019, en prévention des mésusages rapportés. 
MYDRIATICUM est indiqué pour l'obtention d'une mydriase à but diagnostic (fond d'oeil) ou thérapeutique (illustration).

MYDRIATICUM est indiqué pour l'obtention d'une mydriase à but diagnostic (fond d'oeil) ou thérapeutique (illustration).


Remboursement de la présentation en 20 unidoses
A compter du 22 décembre 2018, le conditionnement en 20 unidoses du collyre anticholinergique MYDRIATICUM 2 mg/0,4 mL (tropicamide) [Cf. Encadré 1] devient remboursable à 65 % par l'Assurance maladie. 
Jusqu'à présent, seule la présentation unitaire de MYDRIATICUM 2 mg/0,4 mL était remboursable.

Encadré 1 - Indication thérapeutique de MYDRIATICUM collyre
Obtention d'une mydriase :
  • à but diagnostique : permettant la réalisation des examens du fond d'œil ;
  • à but thérapeutique : en particulier, en préopératoire et avant photocoagulation.

Prise en compte du besoin thérapeutique
Pour recommander le remboursement de cette présentation en boîte de 20, la Commission de la Transparence a pris en compte l'intérêt du collyre MYDRIATICUM dans le traitement à visée thérapeutique, notamment dans le traitement des uvéites (Cf. Avis du 11 juillet 2018).
Dans cette situation, la présentation en boîte unidose n'est pas adaptée. 

Restriction à venir de la prescription et de la délivrance du flacon
En outre, la Commission de la Transparence a considéré les mesures recommandées par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) relative au collyre MYDRIATICUM 0,5 % en flacon.

Les données de pharmacovigilance montrent un usage détourné par voie intraveineuse de cette présentation par les toxicomanes. D'une manière générale, l'injection IV des collyres mydriatiques entraîne une sensation d'euphorie et des hallucinations visuelles.
En France, 91 ordonnances falsifiées ou demandes suspectes ont été notifiées par le Centre d'évaluation et d'information sur la pharmacodépendance (CEIP) - Addictovigilance de Toulouse, entre septembre 2014 et juillet 2016.

Il est prévu de restreindre l'utilisation de MYDRIATICUM 0,5 % collyre en flacon à l'usage professionnel des spécialités en ophtalmologie. Cette mesure devrait être applicable en début d'année 2019. 

Identité administrative

Pour aller plus loin
Avis de la Commission de la Transparence - MYDRIATICUM (HAS, 11 juillet 2018)

Sources : J.O. (Journal Officiel), HAS (Haute Autorité de Santé), ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News