Le tétanos en France entre 2012 et 2017

Par HOMMEL CHRISTOPHE -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 387 lecteurs


Mesvaccins.net

Mesvaccins.net

Le bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) a colligé les cas de tétanos en France entre 2012 et 2017.

Trente cinq cas ont été notifiés sur cette période :

  • 5 cas en 2012 ;
  • 10 cas en 2013 ;
  • 3 cas en 2014 ;
  • 9 cas 2015 ;
  • 4 cas en 2016 ;
  • 4 cas en 2017.

La létalité est importante (23 %), 8 patients sur 35 sont décédés.

La plupart des cas concernaient des personnes âgées (71 % avaient plus de 70 ans) et 63% d'entre eux étaient des femmes. Fait inhabituel : trois enfants de moins de 10 ans ont été victimes de tétanos, bien que l'obligation vaccinale contre cette maladie existe depuis 1940.

La question est de savoir si ces personnes étaient correctement vaccinées :

  • Pour 20 patients (57 %), le statut vaccinal était inconnu ;
  • Le  statut vaccinal était connu pour 15 patients : 13 étaient non vaccinés et 2 auraient eu des antécédents de vaccination (avec un statut vaccinal mal ou non documenté) ;
  • Concernant les 3 enfants, celui âgé de 4 ans avait une vaccination incomplète (deux des trois doses prévues pour la primo-vaccination) et les 2 autres n'étaient pas vaccinés.

Depuis une bonne dizaine d'années, le nombre de cas annuels varie entre 4 et 15. La baisse importante de l'incidence et du nombre de décès liés au tétanos a été surtout enregistrée entre 1960 et 1990 (450 cas déclarés et environ 310 décès en 1960).

Rappels sur le tétanos

Le tétanos est une toxi-infection aiguë grave, souvent mortelle, due à une neurotoxine extrêmement puissante produite par l'espèce bactérienne Clostridium tetani. Ce bacille est présent occasionnellement dans le tube digestif des animaux et persiste dans les déjections animales et le sol. Il pénètre dans l'organisme à l'occasion d'une plaie. Disséminée dans la circulation générale, la toxine tétanique va entraîner, après une incubation de 4 à 21 jours, des contractures et des spasmes. La mort qui s'ensuit est extrêmement douloureuse.

La maladie se présente sous trois formes : généralisée (la plus fréquente et la plus grave, 80 % des cas), localisée (région anatomique proche de la plaie) ou céphalique (atteinte de l'encéphale ou des nerfs crâniens).

Chez les nourrissons et les enfants, le calendrier vaccinal prévoit deux doses à deux mois d'intervalle dès l'âge de huit semaines, puis des rappels aux âges de 11 mois, 6 ans et entre 11 et 13 ans. Les rappels suivants sont administrés à l'âge adulte à 25, 45 et 65 ans, puis tous les 10 ans à partir de 75 ans.

Le vaccin est le seul moyen d'être protégé contre le tétanos car il n'existe pas d'immunité naturelle. Les vaccins contre le tétanos sont d'une efficacité et d'une innocuité quasiment parfaites. Ils existent depuis plus de 60 ans. La vaccination tétanique est obligatoire en France pour les enfants âgés de moins de 18 mois depuis la loi du 24 novembre 1940 (article L. 3111-2 du code de la santé publique).

La nouvelle obligation vaccinale est entrée en vigueur le 1er janvier 2018 sans grande réaction de la part des opposants traditionnels à la vaccination. Si onze vaccinations (diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, Haemophilus influenzae b, hépatite B, pneumocoque, méningocoque C, rougeole, rubéole, oreillons), sont désormais obligatoires pour les nourrissons avant l'âge de 18 mois au lieu des trois obligations vaccinales pour les enfants nés avant 2018 (diphtérie, tétanos, poliomyélite,), c'est en réalité le calendrier vaccinal du nourrisson, déjà appliqué à une large majorité des enfants, qui devient obligatoire.

Le tétanos ne se transmet pas de personne à personne, et la toxine ne produit aucune immunité, seule la vaccination apporte une protection efficace.

Le carnet de vaccination électronique (CVE) de MesVaccins.net permet d'établir les recommandations vaccinales contre le tétanos en fonction de l'historique vaccinal et du profil santé de chaque personne.

Source : Bulletin épidémiologique hebdomadaire.

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News