Cancer de la prostate avancé : rupture de stock en ville de l'implant LEPTOPROL (leuproréline) jusqu’en décembre 2018

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 929 lecteurs


Des problèmes industriels sont à l'origine d'une rupture de stock de l’implant antinéoplasique à base de leuproréline, LEPTOPROL 5 mg implant en seringue préremplie.

En attendant la remise à disposition normale prévue à partir de mi-décembre 2018, plusieurs consignes sont rappelées aux prescripteurs et aux pharmaciens, notamment la possibilité de décaler de plusieurs semaines l’administration trimestrielle d’un nouvel implant de LEPTOPROL
LEPTOPROL est un traitement à visée palliative indiqué chez les patients atteints de cancer avancé de la prostate hormonosensible (illustration).

LEPTOPROL est un traitement à visée palliative indiqué chez les patients atteints de cancer avancé de la prostate hormonosensible (illustration).


Rupture de stock jusqu'à mi-décembre
Le laboratoire Bouchara-Recordati est actuellement confronté à une rupture de stock de l'antinéoplasique analogue de la LH-RH (ou Luteinizing Hormone-Releasing Hormone) 
LEPTOPROL 5 mg implant en seringue préremplie (acétate de leuproréline) [Cf. Encadré 1].

Encadré 1 - Indication thérapeutique de LEPTOPROL et rappels d'utilisation
LEPTOPROL est un traitement à visée palliative indiqué chez les patients atteints de cancer avancé de la prostate hormonosensible (Cf. VIDAL Reco « Cancer de la prostate »).
Ce médicament a été commercialisé récemment, en mars 2018 (notre article du 22 mars 2018).
La dose recommandée est une dose unique de 5 mg de LEPTOPROL 1 fois tous les 3 mois, soit un implant par trimestre.

Cette situation est consécutive à des problématiques industrielles, et devrait persister jusqu'à mi-décembre 2018, date annoncée de la remise à disposition normale.

En pratique
Dans ce contexte, le laboratoire rappelle aux professionnels de santé que l'administration trimestrielle d'un nouvel implant peut être décalé jusqu'à 4 semaines après la fin du traitement par l'implant précédent. 

En outre, d'autres spécialités de leuproréline (dont des médicaments sous forme libération prolongée) ou des analogues GnRH sont disponibles en France, et peuvent être utilisées comme alternatives thérapeutiques (Cf. VIDAL Reco « Cancer de la prostate » - Rubrique Traitement  - Médicaments cités dans les références - Hormonothérapie - Analogues de la LH-RH).


Pour aller plus loin
LEPTOPROL 5 mg, implant en seringue pré-remplie - Rupture de stock (ANSM, 5 novembre 2018)
Lettre d'information du laboratoire aux professionnels de santé (sur le site de l'ANSM, 5 novembre 2018)


Sur VIDAL.fr 
Cancer de la prostate avancé : LEPTOPROL, implant de leuproréline en seringue préremplie pour administration trimestrielle (22 mars 2018)

Sources : ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2018-11-08

Archives des Vidal News