BERINERT 500 UI (inhibiteur de C1 humain) : rupture de stock imminente jusqu'en septembre 2018

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 377 lecteurs


EDIT du 15 juillet 2018 : distribution contingentée à compter du 23 juillet 2018 /FIN EDIT

L’approvisionnement de la spécialité hospitalière injectable BERINERT 500 UI (inhibiteur de C1 estérase d'origine humaine) est fortement tendu depuis début juillet et une rupture de stock est attendue de façon imminente au cours de l’été. 

En attendant la remise à disposition normale prévue en septembre 2018, l'utilisation de BERINERT est réservée à certaines situations sans alternatives possibles.

Dans les autres cas, les prescripteurs porteront leur choix, pour les adultes, sur les alternatives thérapeutiques existantes, en adéquation avec les recommandations du CREAK (Centre national de référence pour l’angioedème) éditées en 2018.

Un contingentement quantitatif est également mis en place sur l’ensemble du territoire. 
L’angio-œdème héréditaire (AOH) est une maladie génétique qui induit un déficit en inhibiteur de la C1 estérase dont le gène est situé sur le 11e chromosome (illustration).

L’angio-œdème héréditaire (AOH) est une maladie génétique qui induit un déficit en inhibiteur de la C1 estérase dont le gène est situé sur le 11e chromosome (illustration).


Tensions d'approvisionnement pour les inhibiteurs de la C1 estérase
Selon le laboratoire CSL Behring, une rupture de stock de BERINERT 500 UI poudre et solvant pour solution injectable/perfusion (Cf. Encadré 1) est attendue de façon imminente au cours de l'été. 

 
Encadré 1 - Indication de BERINERT
BERINERT est un inhibiteur de C1 estérase d'origine humaine) indiqué dans l'angiœdème héréditaire de type I et II (AEH) : traitement et prévention des poussées aiguës avant une intervention.

Cette situation résulte d'une forte demande en BERINERT ces derniers mois, elle-même consécutive à de fortes tensions d'approvisionnement en inhibiteur de C1 estérase d'origine humaine (CINRYZE et BERINERT). 
Une remise à disposition normale est annoncée courant septembre 2018.


EDIT du 15 juillet 2018 : distribution contingentée à compter du 23 juillet 2018 /FIN EDIT

Prioriser l'utilisation de BERINERT pour préserver les stocks disponibles
Dans ce contexte, le laboratoire CSL Behring demande aux professionnels de santé, dans une lettre d'information en date du 5 juillet 2018, de réserver l'utilisation de BERINERT en priorité : 
  • à la population pédiatrique en traitement des crises d'angiœdèmes aiguës et en prévention des crises d'angiœdèmes avant intervention,
  • ainsi que chez l'adulte lors de la prévention à court terme des crises d'AOH (angiœdème d'origine héréditaire) dans le cadre d'interventions chirurgicales,
  • en cas de nécessité absolue, aux femmes enceintes dans le traitement des crises sévères d'AOH.

Se reporter aux recommandations du CREAK pour les autres situations
Dans les autres situations concernant les adultes, le laboratoire demande aux prescripteurs de se reporter sur les alternatives de traitement existantes, en s'appuyant sur les recommandations du CREAK (Centre national de référence pour l'angioedème) éditées le 4 juin 2018 (Cf. Encadré 1) pour le traitement de fond des patients atteints d'angioedème héréditaire (notre article du 7 juin 2018). 

Encadré 1 - Extrait des recommandations du CREAK - Nouvelles recommandations pour les pharmaciens hospitaliers
  • Référencement systématique d'une alternative aux produits dérivés du sang : FIRAZYR et/ou RUCONEST
  • Femmes enceintes/enfants : interchangeabilité BERINERT/CINRYZE avec la posologie 20U/kg.
  • Stocks de BERINERT/CINRYZE délivrés aux patients : 15 j maximum.

Contingentement quantitatif sur l'ensemble du territoire
Le laboratoire indique par ailleurs avoir mis en place, en complément, un contingentement quantitatif destiné à répartir le stock actuel de BERINERT au prorata des volumes engagés jusqu'alors, afin d'organiser le report sur les alternatives. 

Pour aller plus loin
BERINERT 500 UI poudre et solvant pour solution injectable / perfusion - Tensions d'approvisionnement (ANSM, 9 juillet 2018, mise à jour le 16 juillet 2018)
Lettre du laboratoire CSL Behring aux professionnels de santé (sur le site de l'ANSM, 5 juillet 2018)
EDIT du 16 juillet 2018 : Nouveau courrier du laboratoire - 12 juillet 2018 /FIN EDIT

Sur VIDAL.fr
Angioedème : nouvelle stratégie du CREAK face aux tensions d'approvisionnement en CINRYZE et BERINERT (7 juin 2018)

Sources : ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2018-07-19

Archives des Vidal News