IMUREL 50 mg injectable (azathioprine) : distribution contingentée jusqu’en août 2018

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 958 lecteurs


EDIT du 30 août 2018 : Remise à disposition normale confirmée le 29 août 2018 par l'ANSM./ FIN EDIT
L'immunosuppresseur IMUREL 50 mg poudre pour solution injectable IV (azathioprine) fait l'objet de tensions d'approvisionnement.
Pour préserver les stocks encore disponibles, sa distribution auprès des établissements de santé est contingentée jusqu’au 15 août 2018.
Le personnel impliqué dans la préparation d'Imurel injectable doit porter les vêtements de protection adaptés à la préparation des médicaments cytotoxiques (illustration).

Le personnel impliqué dans la préparation d'Imurel injectable doit porter les vêtements de protection adaptés à la préparation des médicaments cytotoxiques (illustration).


EDIT du 30 août 2018 : Remise à disposition normale confirmée le 29 août 2018 par l'ANSM./ FIN EDIT

Tensions d'approvisionnement et distribution contingentée
Le laboratoire HAC Pharma rencontre actuellement des tensions d'approvisionnement pour la spécialité hospitalière IMUREL 50 mg poudre pour solution injectable IV (azathioprine) [Cf. Encadré 1].

 
Encadré 1 - Les indication d'IMUREL injectable
  • Transplantation d'organes : prévention du rejet du greffon en association avec des corticostéroïdes ou d'autres agents immunodépresseurs.
  • Maladies dysimmunitaires :
    • Traitement du lupus érythémateux systémique, polyarthrite rhumatoïde sévère, hépatite auto-immune (à l'exclusion des maladies virales), purpura thrombopénique idiopathique, anémie hémolytique auto-immune, dermatomyosite, polymyosite, vascularites systémiques (à l'exception des maladies virales), pemphigus. Imurel est indiqué dans les formes sévères de ces maladies, chez les patients intolérants aux corticoïdes ou corticodépendants ou dont la réponse thérapeutique est insuffisante en dépit de fortes doses de corticoïdes lorsqu'il n'est pas possible d'utiliser la voie orale.
    • Traitement des maladies inflammatoires chroniques intestinales (maladie de Crohn ou rectocolite hémorragique) modérées à sévères chez les patients chez qui une corticothérapie est nécessaire lorsqu'il n'est pas possible d'utiliser la voie orale.

Dans ce contexte, et pour permettre de préserver les stocks disponibles, la distribution de cet immunosuppresseur auprès des pharmacies à usage intérieur est contingentée

Selon les informations communiquées sur le site de l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), la distribution devrait reprendre normalement à compter du 15 août 2018.

Ces tensions ne concernent pas les spécialités orales d'IMUREL, en comprimé pelliculé.

Pour aller plus loin
IMUREL 50 mg, poudre pour solution injectable (IV) - Tensions d'approvisionnement (ANSM, 15 juin 2018, mis à jour le 29 août 2018)

Sources : ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2020-07-02

Archives des Vidal News