Diabète : TRESIBA (insuline dégludec), nouvelle insuline d'action lente

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
3.6
(5 notes)
vu par 8046 lecteurs


TRESIBA (insuline dégludec) est une nouvelle spécialité d’insuline basale indiquée dans le traitement du diabète chez l’adulte, l’adolescent et l’enfant à partir de 1 an.  

Selon les études disponibles, le contrôle glycémique obtenu avec TRESIBA est comparable à celui observé avec l’insuline glargine (LANTUS) dans le diabète de type 1 et de type 2 et avec l’insuline détémir (LEVEMIR) dans le diabète de type 1.
Le service médical rendu (SMR) par cet analogue lent de l'insuline
 est considéré comme important dans le traitement du diabète chez l'adulte. Dans cette indication, la Commission de la transparence (CT) considère que TRESIBA n'apporte pas d'amélioration du SMR (ASMR V) par rapport aux autres analogues lents de l'insuline. 

L'extension d'indication de TRESIBA chez l'adolescent et l'enfant à partir de 1an, postérieure à son évaluation chez l'adulte, n'a pas encore été évaluée par la CT.


Présenté en cartouche Penfill, à 100 U/mL d’insuline, et en stylo prérempli jetable Flextouch à 200 U/mL d’insuline, TRESIBA est administré 1 fois par jour, par voie sous-cutanée, à n'importe quel moment de la journée, de préférence au même moment chaque jour.

TRESIBA est remboursable à 65 %, uniquement chez l’adulte diabétique.
Son prix public (hors honoraires de dispensation) s'élève, selon la présentation, à 52,19 euros la boîte de 5 cartouches de 100 U/ml, et à 62,06 euros la boîte de 3 stylos préremplis de 200 U/ml.
L'insuline favorise l'absorption du glucose présent dans le sang par les cellules adipeuses, les cellules du foie et celles des muscles squelettiques (illustration).

L'insuline favorise l'absorption du glucose présent dans le sang par les cellules adipeuses, les cellules du foie et celles des muscles squelettiques (illustration).


Nouvelle insuline d'action lente à base d'insuline dégludec
TRESIBA
est une nouvelle spécialité d'insuline basale, indiquée dans le traitement du diabète de l'adulte, de l'adolescent et de l'enfant à partir de l'âge de 1 an (Cf. VIDAL Reco « Diabète de type 1 » et « Diabète de type 2 : prise en charge initiale »).

Son principe actif, l'insuline dégludec, est un analogue de l'insuline d'action lente.
La demi-vie de TRESIBA est d'environ 25 heures indépendamment de la dose.

Deux présentations sont disponibles : 
  • l'une en cartouche Penfill dosée à 100 unités/mL, soit 300 unités par cartouche de 3 mL ;
  • l'autre en stylo prérempli Flextouch dosé à 200 unités/mL soit 600 unités par stylo de 3 mL.

TRESIBA en stylo prérempli à 200 U/mL est 2 fois plus concentré en insuline dégludec que de TRESIBA 100 U/mL en cartouche : ainsi, avec le stylo prérempli, le volume injecté avec le stylo prérempli est diminué de moitié comparé au volume injecté avec la cartouche Penfill.

L'insuline degludec non inférieure aux insulines glargine ou détémir, mais pas supérieure
Dans son avis du 2 avril 2014, la Commission de la transparence a évalué l'efficacité de l'insuline degludec dans le diabète de type 1 sur la base principalement de deux études de phase III randomisées, ouvertes, de non infériorité versus insuline glargine (Lancet 2012, 629 patients) et versus insuline détémir (étude 3585, 455 patients), administrées en titration forcée, selon un schéma d'intensification basal/bolus en association à l'insuline asparte.

Selon les résultats de ces études, la non-infériorité de l'insuline dégludec a été démontrée par rapport à l'insuline glargine (LANTUS) à 52 semaines et à l'insuline détémir (LEVEMIR) à 26 semaines en termes de variation moyenne du taux d'hémoglobine A1c (critère principal de jugement).
La diminution du taux d'HbA1c a été plus importante à 26 semaines qu'à 52 semaines, ces diminutions étant toutefois faibles, comprises entre 0,4 % et 0,6 %.

Dans le diabète de type 2, la non infériorité de l'insuline degludec a par ailleurs été démontrée par rapport à l'insuline glargine en termes de variation du taux d'HbA1c
 dans deux études randomisées, ouvertes, d'une durée de 52 semaines, conduites :
  • pour l'une (Diabetes Care 2012), en instauration de traitement insulinique, chez 1 030 patients obèses (âge moyen : 59,1 ans) ayant un taux d'HbA1c de 8,2 % et traités pour la majorité par ADO (metformine +/- gliptine) ;
  • pour l'autre (Lancet 2012), auprès de 1 006 patients obèses (âge moyen : 59 ans), avec un taux d'HbA1c de 8,3 % ; l'insulinothérapie était administrée en majorité selon un schéma basal/bolus, associé ou non à des ADO (metformine + sulfamide).

Dans ces études, la supériorité de l'insuline degludec n'a pas été établie par rapport à l'insuline glargine.

SMR important, ASMR V
Sur la base des données disponibles, la Commission estime que le service médical rendu (SMR) de TRESIBA est important dans la prise en charge par les analogues lents de l'insuline des patients adultes diabétiques de type 1 ou de type 2.

Dans cette indication, la Commission considère que TRESIBA n'apporte pas d'amélioration du SMR (ASMR V) par rapport aux autres analogues lents de l'insuline (LANTUS, LEVEMIR
).

Un nouveau dosage de TRESIBA à 200 unités/mL en stylo prérempli a par ailleurs fait l'objet d'une autre évaluation par la Commission de la transparence en novembre 2017 (Cf. Avis du 22 novembre 2017). Cette nouvelle présentation, deux fois plus concentrée en insuline degludec que TRESIBA 100 UI/mL permet de réduire de moitié le volume injecté.
Son SMR est jugé important et son ASMR absente dans le traitement du diabète de l'adulte.

L'extension d'indication de TRESIBA chez l'enfant et l'adolescent à partir de 1 an, postérieure à ces évaluations, n'a pas encore été examinée par la Commission de la transparence.

TRESIBA en pratique 
TRESIBA est administré par voie sous-cutanée 1 fois par jour.
La dose est ajustée en fonction des besoins individuels du patient. 

Chez les patients diabétiques de type 2, ce médicament peut être administré seul ou en association avec des antidiabétiques oraux, des agonistes des récepteurs du GLP-1 ou une insuline en bolus.
La dose initiale journalière recommandée est de 10 unités, suivie par des ajustements de dose individuels.

Chez les patients diabétiques de type 1, TRESIBA doit être associé à une insuline d'action courte/rapide afin de couvrir les besoins en insuline lors des repas.

Utilisation du stylo prérempli
Le stylo prérempli Flextouch TRESIBA 200 unités/mL permet d'administrer une dose de 2 à 160 unités par injection, par paliers de 2 unités
Le volume injecté est alors diminué de moitié comparé au volume injecté avec les insulines basales concentrées à 100 unités/mL. 

Le compteur de dose affiche le nombre d'unités indépendamment de la concentration et aucune conversion de dose ne doit être effectuée en cas de changement de la concentration administrée à un patient.

Consignes d'injection
TRESIBA est injecté dans la cuisse, le haut du bras ou la paroi abdominale.
Une rotation des sites d'injection au sein d'une même région devra toujours être effectuée de façon à diminuer le risque de développer une lipodystrophie.

Conseils à donner aux patients 
L'injection peut être faite à n'importe quel moment de la journée mais il est préférable de respecter le même horaire chaque jour. Un intervalle minimum de 8 heures entre deux injections doit toujours être respecté.
Occasionnellement, lorsque l'administration de la dose n'est pas possible au même moment de la journée, TRESIBA permet une flexibilité de l'heure d'administration de l'insuline. 

Aiguille pour injection
Une aiguille neuve doit être utilisée à chaque injection. 
Le stylo Flextouch s'utilise avec les aiguilles NovoFine ou NovoTwist.

TRESIBA en cartouche (Penfill) est conçu pour être utilisé avec des systèmes d'administration de l'insuline Novo Nordisk et des aiguilles NovoFine ou NovoTwist.

Conservation de TRESIBA
TRESIBA est à conserver au réfrigérateur entre 2 et 8 °C.
Après la première utilisation, TRESIBA peut être conservé pour une durée maximale de 8 semaines.

Attention au risque de confusion avec d'autres insulines
Une mise en garde a été émise en mai contre le risque de confusion entre TRESIBA en cartouche Penfill et l'insuline rapide FIASP, en raison d'une couleur de conditionnement proche (Cf. notre article du 2 mai 2018) : 
  • couleur jaune pour FIASP,
  • couleur vert clair pour TRESIBA.
La couleur des conditionnements de FIASP est en cours de modification. De nouvelles unités jaune et rouge remplaceront au fur et à mesure les anciens conditionnements.
Pendant cette période de transition, il est recommandé d'être vigilant quant au risque de confusion avec les cartouches TRESIBA. 
Le patient doit toujours vérifier l'étiquette et le nom de l'insuline qu'il utilise avant de l'injecter. 

Identité administrative
  • Liste II
  • TRESIBA 100 unités/mL, boîte de 5 cartouches Penfill 3 mL, CIP 3400926853389, prix public TTC = 52,19 euros
  • TRESIBA 200 unités/mL, boîte de 3 stylos préremplis multidose jetable FLEXTOUCH de 3 mL, CIP 3400926857981, prix public TTC = 62,06 euros
  • Remboursable à 65 % (traitement du diabète de l'adulte) (Journal officiel du 13 mars 2018 - texte 8)
  • Agrément aux collectivités (Journal officiel du 13 mars 2018 - texte 9)
  • Laboratoire Novo Nordisk

Pour aller plus loin
Avis de la Commission de la transparence - TRESIBA 100 U/mL en cartouche (HAS, 2 avril 2014)
Avis de la Commission de la transparence - TRESIBA 200 U/mL en stylo prérempli (HAS, 22 novembre 2017)

Les études-pivots
Heller S et coll. Insulin degludec versus insulin glargine in basal bolus therapy with mealtime insulin aspart in type 1 diabetes: a 52 week, phase 3, randomised, open-label, multicentre, treat-to-target trial. Lancet 2012;379 :1489 – 1497
Zinman B et coll. Insulin degludec, an ultra-long-acting basal insulin, compared with insulin glargine in insulin-naïve patients with type 2 diabetes in a 1-year, phase 3, randomised, parallel-group, multinational, treat-to-target trial.Once Long Trial Investigators. Diabetes Care 2012; 35:2464-2471
Garber A et coll. Trial Investigators. Insulin degludec versus insulin glargine in basal-bolus therapy with mealtime insulin aspart in type 2 diabetes: a 52-week, phase 3, randomised, parallel-group, multinational, treat-to-target trial. Lancet 2012; 379: 1498 – 1507
 
Sur VIDAL.fr
FIASP (insuline aspartate) : nouvelle couleur, même composition (2 mai 2018)

Sources : J.O. (Journal Officiel), EMA (European Medicines Agency), HAS (Haute Autorité de Santé), ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2018-08-02

Archives des Vidal News