Héparines injectables IV et SC : tensions d'approvisionnement et alternatives thérapeutiques

Par Isabelle COCHOIS -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 2348 lecteurs


Plusieurs héparines intraveineuses (IV) et sous-cutanées (SC) font l'objet de tensions d'approvisionnement à l'hôpital et/ou en ville selon les spécialités.

Leur remise à disposition progressive est prévue à partir du mois de mars prochain.

EDIT du 28 mars 2018 : remise à disposition progressive à partir du second trimestre 2018 pour HEPARINE CHOAY et remise à disposition normale à partir du 3 avril pour l'HEPARINE SODIQUE PANPHARMA.
Remise à disposition progressive des spécialités CALCIPARINE à partir du second trimestre 2018.
/FIN EDIT

Entre temps, plusieurs alternatives thérapeutiques sont proposées selon les situations cliniques et les indications.
L'héparine est un anticoagulant d'action immédiate et de durée de vie courte, qui peut être antagonisée par de la protamine en cas de complication hémorragique (illustration).

L'héparine est un anticoagulant d'action immédiate et de durée de vie courte, qui peut être antagonisée par de la protamine en cas de complication hémorragique (illustration).


Tensions d'approvisionnement de deux spécialités hospitalières d'héparine IV 
Dans une information de sécurité de l'Agence du médicament (ANSM) en date du 6 février 2018, des tensions d'approvisionnement de plusieurs héparines sodiques hospitalières sont signalées, concernant :
  • HEPARINE CHOAY 5 000 UI/1 ml solution injectable IV (ampoule de 1 mL) :
    • l'approvisionnement est tendu depuis le mois de janvier 2018 ;
    • une remise à disposition progressive est prévue à partir du mois de mars 2018 ;
    • le dosage à 25 000 UI/5 mL n'est pas concerné (flacon de 5 mL) ;
  • HEPARINE SODIQUE PANPHARMA 5 000 UI/ml solution injectable IV :
    • la présentation en ampoules de 1 mL est en rupture de stock depuis le mois de février 2018 ;
    • une remise à disposition progressive est annoncée à partir du mois de mars prochain ;
    • dans une lettre aux professionnels de santé en date du 5 février 2018, le laboratoire Panpharma précise que l'approvisionnement des flacons de 5 mL de cette spécialité est normal et ne fait l'objet d'aucune tension.

EDIT du 28 mars 2018 : remise à disposition progressive à partir du seconde trimestre 2018 pour HEPARINE CHOAY et remise à disposition normale à partir du 3 avril pour l'HEPARINE SODIQUE PANPHARMA/FIN EDIT

Plusieurs CALCIPARINE SOUS-CUTANEES également touchées
Plusieurs spécialités d'héparine calcique sont par ailleurs touchées par des tensions d'approvisionnement, indique le laboratoire Sanofi dans une lettre aux professionnels de santé en date du 5 février 2018.
Il s'agit des dosages suivant de CALCIPARINE SOUS-CUTANEE solution injectable en ampoule :

Ces tensions en CALCIPARINE CUTANEE comme celles en HEPARINE CHOAY 5 000 UI/1 mL  résultent difficultés de fabrication, précise le laboratoire. "La date attendue de retour à la normale est à ce jour estimée à courant février - début mars selon les spécialités".

EDIT du 29 mars 2018Remise à disposition progressive des spécialités CALCIPARINE à partir du second trimestre 2018. / FIN EDIT 


Entre temps, des seuils de commande à l'hôpital et des dotations aux grossistes ont été mis en place pour optimiser la gestion des stock restants.

Quelles alternatives thérapeutiques ?
Afin d'éviter une indisponibilité totale de certaines spécialités, le laboratoire Sanofi conseille, s
elon les indications et si l'état de la fonction rénale le permet, d'opter pour :
En cas d'insuffisance rénale terminale (en dehors de l'hémodialyse) ou d'embolies artérielles extracérébrales, le laboratoire conseille d'utiliser HEPARINE CHOAY 25 000 UI/5 mL, chaque fois que cela est possible en fonction des patients :
  • en lieu et place d'HEPARINE CHOAY 5 000 UI/1 mL
  • en lieu et place de CALCIPARINE.

L'HEPARINE CHOAY 5 000 UI/1 mL devra être réservée aux prématurés, aux nouveau-nés à terme et aux enfants de moins de 3 ans chez qui l'administration d'HEPARINE CHOAY 25 000 UI/5 mL est contre-indiquée en raison de la présence d'alcool benzylique (permettant les multiponction), un excipient à effet notoire.

A noter que l'alcool benzylique entre également dans la composition de l'HEPARINE SODIQUE PANPHARMA 5 000 UI/ml solution injectable IV. A ce titre, elle est également contre-indiquée chez l'enfant prématuré ou le nouveau-né.

Pour aller plus loin
HEPARINE CHOAY 5000 UI/1 ml, solution injectable IV HEPARINE SODIQUE PANPHARMA 5 000 UI/ml, solution injectable (I.V.) - 10 ampoules de 1 mL – Tensions d'approvisionnement (ANSM, 6 février 2018, actualisé le 28 mars 2018)

Lettre d'information du laboratoire SANOFI AVENTIS France en date du 5 Février 2018 à l'attention des médecins généralistes, chirurgiens toutes spécialités, médecins spécialistes en médecine interne, en cardiologie, en hématologie, en anesthésie, infirmiers, pédiatres et pédiatres néonatalogie, pharmaciens hospitaliers et d'officine (sur le site de l'ANSM, 6 février 2018)
Lettre d'information du laboratoire PANPHARMA en date du 5 Février 2018 à l'attention des professionnels de santé hospitaliers (sur le site de l'ANSM, 6 février 2018)

EDIT du 29 mars 2018 :
CALCIPARINE SOUS CUTANEE 12 500 UI/0,5 ml, solution injectable CALCIPARINE SOUS CUTANEE 20 000 UI/0,8 ml, solution injectable CALCIPARINE SOUS CUTANEE 25 000 UI/1 ml, solution injectable – Tensions d'approvisionnement (ANSM, 28 mars 2018)
/ FIN EDIT

Sources : Laboratoire Panpharma, Laboratoire sanofi aventis France, ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2018-05-24

Archives des Vidal News