Surveillance de l'épidémie de grippe : pic probablement dépassé, souche A/H1N1 prédominante en France

Par Jean-Philippe RIVIERE -
1
2
3
4
5
5.0
(4 notes)
vu par 9764 lecteurs


Bonne nouvelle, il semble, selon le Bulletin hebdomadaire publié le 17 janvier 2018 par Santé Publique France, que le pic de l'épidémie ait été atteint au tout début de l'année.
 

Par contre, un "nombre important d’hospitalisations en réanimation est constaté", chez des personnes à risques le plus souvent, vaccinées ou non.
 
En ville, la souche majoritaire circulante en France est le virus de sous-type A(H1N1)pdm09, et non le A(H3N2) muté qui flambe actuellement aux Etats-Unis et avait frappé sévèrement la France l’année dernière.
 
La mortalité constatée toutes causes et tous âges confondus est "légèrement en excès" depuis le début de cette épidémie.
Le pic épidémique de la griippe 2017 - 2018 est probablement atteint et dépassé (source : Agence Santé Publique France).

Le pic épidémique de la griippe 2017 - 2018 est probablement atteint et dépassé (source : Agence Santé Publique France).

 
Un taux de consultation en ville, via SOS Médecins et aux urgences en baisse pour la première fois depuis fin novembre 2017
Le réseau Sentinelles a constaté, durant la deuxième semaine de janvier, un taux de consultations pour syndrome grippal en ville de 339 pour 100 000 habitants, contre 423 / 100 000 durant la première semaine de janvier.
 
Les syndromes grippaux ont également représenté 14 % des consultations de SOS Médecins, contre 16 % la semaine précédente :


 
Enfin, toujours durant la deuxième semaine de janvier, 5 224 passages aux urgences pour syndrome grippal ont été relevés, dont 761 hospitalisations, alors que durant la première semaine de l'année,  8 518 passages aux urgences ont eu lieu, dont 1 265 hospitalisations.
 
L'ensemble de ces données semble donc indiquer que le pic de l'épidémie est passé. Les données européennes pour la deuxième semaine ne sont pas encore disponibles et ne permettent pas de confirmer cette baisse à une plus grande échelle.  
 
Une prédominance du virus A/H1N1 (comme en 2009-2010) en France, alors que le virus B domine en Europe
La surveillance des virus grippaux montre une prédominance des virus de type A : 58 %  A(H1N1)pdm09, 10 % (A(H3N2) et 5 % non typés.
 
Les virus B, moins fréquents (27 %) étaient surtout des souches B/Yamagata (21 %), non contenues dans le vaccin. La souche B contenue dans le vaccin (B/Victoria) représentait moins de 1 % des prélèvements.
 
Cette souche Yamagata, qui diminue donc probablement l'efficacité protectrice vaccinale, domine en Europe (65 % de virus B, la plupart Yamagata).
 
Plus de 1 100 cas graves admis en réanimation depuis fin novembre, 11 % de décès
A ce jour, 1 137 personnes ont été hospitalisées en réanimation en raison d'une grippe depuis fin novembre 2017, et 123 sont décédées (11 % des personnes admises). Ces chiffres sont élevés malgré la brièveté de l'épidémie : 



Comme chaque année, une large majorité (78 % : 889 personnes) de ces personnes étaient déjà fragilisées (âge supérieur à 65 ans, maladie chronique, grossesse ou obésité).
 
A contrario, 22 % (248 personnes) ne présentaient aucun facteur de risque.
 
867 de ces 1 137 personnes présentaient un virus de type A (A/H1N1, A/H3N2 ou A non typé).

Les 15-64 ans ont été les plus hospitalisés en réanimation (590 cas), juste devant les plus de 65 ans (466).  
 
Lorsque le statut vaccinal était renseigné, 58 % n'étaient pas vaccinés (et 42 % étaient donc vaccinés, ce qui montre à nouveau les limites actuelles du vaccin anti-grippal, même lorsque la souche majoritaire fait partie des 3 souches du vaccin).
 
Nettement moins de foyers d'infections respiratoires aiguës en collectivités de personnes âgées que l'année dernière
Depuis novembre 2017, et alors que la décrue de l'épidémie s'amorce,  ont été notifiés.
150 foyers d'infections respiratoires aiguës (grippe, syndrome grippal lié à un autre virus, autre). 

C'est beaucoup moins que durant l'épidémie 2016-2017, marquée par une prédominance d'une souche mutée A/H3N2 ne répondant pas ou peu au vaccin (voir notre article), avec 1 903 foyers grippaux déclarés  au total :
 


Un excès de mortalité qui semble aussi nettement moins important que l'année dernière
La mortalité a augmenté progressivement et est en léger excès depuis mi-décembre 2017, mais, là aussi, cet excès est bien moindre qu'en 2016-2017. 

En conclusion : une épidémie s'annonçant moins longue et moins mortelle que redouté
Contrairement aux autres pays européens, la souche A/H1N1, contenue dans le vaccin, domine en France. De plus, il semble que la décrue soit amorcée, ce qui signifierait une durée totale d'épidémie assez courte et donc moins de personnes atteintes.
 
Le nombre de cas en réanimation reste préoccupant, d'autant que près de la moitié était vaccinée.

Cela souligne l'importance de tenter d'améliorer cette protection vaccinale (vaccins cultivés autrement pour limiter les mutations et accélérer la réactivité, voire vaccin universel contre la grippe), d'améliorer la couverture vaccinale des personnes à risques et surtout de tenter de protéger au maximum les personnes les plus fragiles (mesures barrières : lavage fréquent des mains, port d'un masque de l'entourage en cas de syndrome grippal, limitation des contacts avec les personnes malades, aération des logements).
 
En savoir plus :
 
Bulletin épidémiologique grippe, semaine 2. Saison 2017-2018, Santé Publique France, 17 janvier 2018-01-18
 
Sur VIDAL.fr
 
Grippe : la faible efficacité du vaccin liée aux mutations survenant pendant la culture dans des oeufs ? (novembre 2017)
 
Fin de l'épidémie de grippe : sévérité accrue chez les personnes âgées, vaccin peu efficace (8 mars 2017)
 
Prévention de la grippe : il n'existe pas de "vaccin homéopathique", rappelle l'ANSM (30 novembre 2016)
 
Grippe saisonnière : possible diminution de l'efficacité du vaccin, nécessaire vigilance chez les personnes à risques (janvier 2015)

 

Sources : InVS (Institut de Veille Sanitaire)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2018-11-15

Archives des Vidal News