Actualisation sur les tensions d'approvisionnement des vaccins

Par ELISABETH NICAND -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 1022 lecteurs


Mesvaccins.net

Mesvaccins.net

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) communique régulièrement sur l'état des stocks des médicaments et donc des vaccins.

Les vaccins contre la rage : disponibles en secteur hospitalier, non disponibles en ville.

Les vaccins contre la rage VACCIN RABIQUE PASTEUR et RABIPUR connaissent actuellement des tensions d'approvisionnement. A la date du 6 décembre 2017, ces deux vaccins sont disponibles en secteur hospitalier mais en rupture de stock sur le marché libéral. Pour le vaccin RABIPUR, l'approvisionnement du secteur de ville est attendu en février 2018, alors qu'aucune date n'est avancée pour le VACCIN RABIQUE PASTEUR.

En pratique, ces vaccins sont majoritairement administrés en pré-exposition au virus de la rage dans le cadre d'un voyage et l'indication est portée dans le cadre d'une consultation de médecine des voyages. Cependant, alors que le schéma vaccinal de ces deux vaccins nécessite trois doses vaccinales, la non disponibilité de ces vaccins en secteur libéral complique le parcours vaccinal de la personne à vacciner.

Le vaccin pneumococcique 23 valent PNEUMOVAX est en rupture de stock.

Le vaccin pneumococcique 23 valent PNEUMOVAX, qui succède au vaccin PNEUMO 23, n'est plus disponible pour l'instant.

Ce vaccin est recommandé chez les personnes à risque d'infections à pneumocoque.

Il faut rappeler que le vaccin conjugué 13 valent PREVENAR 13 ne présente pas de difficultés d'approvisionnement en secteur de ville.

Dans le cadre des recommandations vaccinales vis-à-vis de la prévention des infections à pneumocoque, le schéma vaccinal recommandé est l'administration d'une dose de vaccin PREVENAR 13, puis 8 semaines après d'une dose de vaccin pneumococcique 23 valent. En ce qui concerne la réponse immunitaire, administrer le vaccin PNEUMOVAX plus de 8 semaines après la dose de PREVENAR 13 ne nuit pas à l'efficacité du vaccin. L'intérêt du vaccin  pneumococcique 23 valent est d'élargir la protection vaccinale à un plus grand nombre de sérotypes de pneumocoque. Par conséquent, il ne faut pas différer l'initiation du schéma vaccinal avec PREVENAR 13 et administrer le vaccin PNEUMOVAX quand il sera à nouveau disponible.

Les vaccins contre l'hépatite A et l'hépatite B doivent être administrés dans le cadre des recommandations liées aux tensions d'approvisionnement.

Les tensions d'approvisionnement des vaccins hépatite A HAVRIX 1440, VAQTA 50 et des vaccins hépatite B ENGERIX B 20  et HBVAXPRO 10 persistent. L'utilisation de ces vaccins doit suivre les recommandations éditées en février 2017 dans le cadre des tensions d'approvisionnement.

Source : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé.

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2018-04-19

Archives des Vidal News