IMBRUVICA 140 mg gélule (ibrutinib) : désormais disponible en ville

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 885 lecteurs


Commercialisé en France depuis 2014 à l'hôpital uniquement, l'antinéoplasique IMBRUVICA 140 mg gélule (ibrutininb) est désormais disponible en pharmacie de ville où il est remboursable à 100 % dans la prise en charge des hémopathies malignes suivantes :
  • macroglobulinémie de Waldenström
  • lymphome à cellules du manteau (LCM), 
  • leucémie lymphoïde chronique (LLC).
 
La posologie recommandée dépend de l'indication :
  • 560 mg/jour (4 gélules) dans le traitement du LCM ;
  • 420 mg/jour (3 gélules) dans le traitement de la LCC et de la MW.
Dans tous les cas, les gélules sont administrées en 1 prise par jour, approximativement au même moment de la journée.
IMBRUVICA ne doit pas être pris avec du jus de pamplemousse ou des oranges de Séville (oranges amères).


La prescription d'IMBRUVICA est réservée aux hématologues et aux médecins compétents en maladie du sang.
Son prix public s'élève à 
5 873,01 euros le flacon de 90 gélules et à 7 787,39 euros le flacon de 120 gélules.
IMBRUVICA se présente sous forme de gélules blanches et opaques, contenant chacune 140 mg d'ibrutinib (illustration).

IMBRUVICA se présente sous forme de gélules blanches et opaques, contenant chacune 140 mg d'ibrutinib (illustration).


IMBRUVICA désormais disponible en ville
L'antinéoplasique IMBRUVICA 140 mg gélule (ibrutinib) sort de la réserve hospitalière et peut désormais être délivré en pharmacie de ville
Cet inhibiteur de la tyrosine kinase de Bruton est indiqué :
  • en monothérapie, dans le traitement des patients adultes atteints d'un lymphome à cellules du manteau (LCM) en rechute ou réfractaire (Cf. VIDAL Reco "Lymphome non Hodgkinien ganglionnaire de l'adulte") ;
  • en monothérapie, dans le traitement des patients adultes atteints d'une leucémie lymphoïde chronique (LLC) non précédemment traités ;
  • en monothérapie ou en association à la bendamustine et au rituximab (BR), dans le traitement des patients adultes atteints d'une LLC ayant reçu au moins un traitement antérieur ;
  • en monothérapie, dans le traitement des patients adultes atteints d'une macroglobulinémie de Waldenström (MW) ayant reçu au moins un traitement antérieur, ou comme traitement de première intention chez les patients pour lesquels une chimio-immunothérapie n'est pas appropriée.

IMBRUVICA a été commercialisé en 2014 en France, après avoir bénéficié d'une ATU (autorisation temporaire d'utilisation) de cohorte (notre article du 5 décembre 2014). 
C'est un médicament orphelin, disposant d'une AMM (autorisation d émise sur le marché) européenne. 

Les avis de la Commission de la transparence selon l'indication d'IMBRUVICA
Selon l'indication, l'efficacité de l'ibrutinib a été évaluée dans plusieurs études sur lesquelles la Commission de la transparence (CT) s'est appuyée pour rendre ses avis (Cf. Tableau I) en termes de service médical rendu (SMR) et d'amélioration du service médical rendu (ASMR). 

 
Tableau I - Les avis de la CT sur IMBRUVICA selon les indications
Indications Avis Résumé de l'avis Valeur du SMR
LLC non précédemment traitée Avis du 08/02/2017 Le service médical rendu par IMBRUVICA est important dans l'extension d'indication « En monothérapie, pour le traitement des patients adultes atteints d'une leucémie lymphoïde chronique (LLC) non précédemment traités, non éligibles à un traitement à base de fludarabine à pleine dose ». Important
Avis du 08/02/2017 Le service médical rendu par IMBRUVICA est insuffisant dans l'extension d'indication « En monothérapie, pour le traitement des patients adultes atteints d'une leucémie lymphoïde chronique (LLC) non précédemment traités, éligibles à un traitement à base de fludarabine à pleine dose ». Insuffisant
Avis du 17/06/2015 Le service médical rendu par IMBRUVICA est important dans l'indication « traitement des patients adultes atteints d'une leucémie lymphoïde chronique (LLC) ayant reçu au moins un traitement antérieur, ou en première ligne en cas de délétion 17p ou de mutation TP53 chez les patients pour lesquels une immuno-chimiothérapie est inadaptée. Important
Macroglobulinémie de Waldenström Avis du 30/11/2016 Le service médical rendu par IMBRUVICA est important en deuxième ligne ou plus de traitement de la macroglobulinémie de Waldenström. Important
Avis du 30/11/2016 Le service médical rendu par IMBRUVICA est insuffisant pour une prise en charge par la solidarité nationale en première ligne de traitement de la de la macroglobulinémie de Waldenström en l'absence de donnée dans cette situation. Insuffisant
Lymphome à cellules du manteau Avis du 17/06/2015 Le service médical rendu par IMBRUVICA est important dans les indications « traitement des patients adultes atteints d'un lymphome à cellules du manteau (LCM) en rechute ou réfractaire ». Important

Périmètre de remboursement, prix et taux de prise en charge
Sur la base des avis de la Commission de la transparence, plusieurs arrêtés ont été publiés au Journal officiel du 1er août 2017 (texte 18, texte 19 et texte 237) définissant le périmètre de remboursement d'IMBRUVICA, son taux de prise en charge et son prix public.

Selon ces arrêtés, IMBRUVICA est remboursable à 100 % et agréé aux collectivités dans les indications suivantes :  
  • en monothérapie, dans le traitement en deuxième ligne ou plus des patients adultes atteints d'une macroglobulinémie de Waldenström ;
  • dans le traitement des patients adultes atteints d'un lymphome à cellules du manteau (LCM) en rechute ou réfractaire ;
  • en monothérapie, dans le traitement des patients adultes atteints d'une leucémie lymphoïde chronique (LLC) ayant reçu au moins un traitement antérieur, ou en première ligne en cas de délétion 17p ou de mutation TP53 chez les patients pour lesquels une immuno-chimiothérapie est inadaptée.

Le prix public d'IMBRUVICA (hors honoraire de dispensation) s'élève à  5 873,01 euros le flacon de 90 gélules et à 7 787,39 euros le flacon de 120 gélules.

En pratique
La posologie recommandée d'IMBRUVICA est différente selon l'indication :
  • pour le traitement du LCM, la posologie est de 560 mg (soit 4 gélules) 1 fois par jour ;
  • pour le traitement de la LLC et de la MW, la posologie est de 420 mg (soit 3 gélules) 1 fois par jour.

Dans tous les cas, les gélules doivent être administrées en 1 seule prise par jour, approximativement au même moment de la journée. 

=> Surveillance des patients

Une surveillance particulière doit être réalisée pendant le traitement.
Une adaptation posologique ou une interruption du traitement sont nécessaires en cas (Cf. Tableau II) :
  • d'utilisation concomitante d'inhibiteurs modérés et puissants du CYP3A4, en raison du risque d'augmentation de l'exposition à l'ibrutinib ;
  • de survenue d'effets indésirables comme une infection, une toxicité hématologique (neutropénie) ou non hématologique. 

Tableau II - Extrait du RCP : recommandations pour la modification des doses
Survenue d'une toxicité Modification de la dose après résolution pour le LCM Modification de la dose après résolution pour la LLC/MW
Première Reprendre à 560 mg par jour Reprendre à 420 mg par jour 
Deuxième Reprendre à 420 mg par jour Reprendre à 280 mg par jour
Troisième Reprendre à 280 mg par jour Reprendre à 140 mg par jour
Quatrième Arrêter IMBRUVICA Arrêter IMBRUVICA

=> Précautions chez les sujets VHB positifs
Le statut sérologique de l'hépatite B doit être déterminé chez tous les patients avant l'initiation d'un traitement par IMBRUVICA, en raison du risque de réactivation du virus de l'hépatite B (VHB). 
Si le résultat est positif, les patients VHB positifs doivent être orientés vers un médecin spécialisé en hépatologie avant l'instauration du traitement (notre article du 20 juillet 2017). 

Conseils aux patients lors de la délivrance d'IMBRUVICA
IMBRUVICA ne doit pas être pris avec du jus de pamplemousse ou des oranges de Séville (oranges amères). Ces produits contiennent des inhibiteurs du CYP3A4 qui provoquent une augmentation de l'exposition à l'ibrutinib.

L'utilisation de préparations contenant du millepertuis est contre-indiquée chez les patients traités par IMBRUVICA. L'administration concomitante de ces préparations peut réduire l'efficacité d'IMBRUVICA.

Les compléments tels que les préparations à base d'huile de poisson et de vitamine E doivent être évités (risque d'événements hémorragiques).

Les femmes en âge de procréer doivent utiliser une méthode de contraception hautement efficace lors du traitement par IMBRUVICA et jusqu'à 3 mois après la fin du traitement. Les femmes utilisant une méthode de contraception hormonale doivent ajouter une méthode de contraception mécanique.

Identité administrative
  • Liste I
  • Surveillance particulière pendant le traitement
  • Prescription hospitalière réservée aux spécialistes en hématologie ou aux médecins compétents en maladie du sang
  • Remboursable à 100 % (Journal officiel du 1er août 2017 - texte 18)
    • Boîte de 90 gélules, CIP 3400927949845, prix public TTC = 5 873,01 euros
    • Boîte de 120 gélules, CIP 3400927949906, prix public TTC = 7 787,39 euros
  • Agrément aux collectivités (Journal officiel du 1er août 2017 - texte 19)
  • Commande directe auprès du laboratoire
  • Laboratoire Janssen-Cilag

Pour aller plus loin
Avis de la Commission de la Transparence relatif au traitement des patients adultes atteints d'un lymphome à cellules du manteau (HAS, 17 mai 2017)
Avis de la Commission de la Transparence relatif au traitement de la macroglobulinémie de Waldenström (HAS, 30 novembre 2016)
Avis de la Commission de la Transparence relatif au traitement de la leucémie lymphoïde chronique (HAS, 8 février 2017)


Sur VIDAL.fr
IMBRUVICA (ibrutinib) : dépister le virus de l'hépatite B avant l'initiation du traitement chez tous les patients (20 juillet 2017)

IMBRUVICA 140 mg gélule : nouvel agent antinéoplasique dans la prise en charge de deux hémopathies malignes (5 décembre 2014)

Sources : J.O. (Journal Officiel), EMA (European Medicines Agency), ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News