ORBENINE 1 g injectable (cloxacilline) : rupture de stock jusqu'au 26 juin 2017

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 1817 lecteurs


Dans un contexte de tensions d'approvisionnement persistantes des spécialités injectables de pénicillines du groupe M, le laboratoire Astellas signale la rupture de stock d'ORBENINE 1 g poudre pour solution injectable IV (cloxacilline). 

Cette situation devrait être brève car l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) annonce une reprise de la distribution, sous contingentement, à partir du 26 juin prochain.
EDIT du 28 juin 2017 : reprise partielle de la distribution, sous contingentement strict. Les difficultés dans la chaine d'approvisionnement ne sont pas résolues /FIN EDIT
A ce jour, aucune date de retour à un approvisionnement normal n'est connue.

En pratique, la pénurie actuelle des spécialités IV d'oxacilline (BRISTOPEN injectable) et de cloxacilline impose de recourir à d'autres antibiotiques. Les prescripteurs doivent se reporter aux recommandations temporaires de la SPILF et du GPIP (Société de pathologie infectieuse de langue française et Groupe de pathologie infectieuse pédiatrique).
En rupture de stock depuis le 13 juin, ORBENINE sera de nouveau distribué, de manière contingentée, à partir du 26 juin prochain (illustration).

En rupture de stock depuis le 13 juin, ORBENINE sera de nouveau distribué, de manière contingentée, à partir du 26 juin prochain (illustration).


Rupture de stock pour une quinzaine de jours
Selon une information de sécurité communiquée par l'ANSM, la spécialité antibiotique ORBENINE 1 g poudre pour solution injectable IV (cloxacilline) est en rupture de stock jusqu'au 26 juin 2017.

EDIT du 28 juin 2017 : reprise partielle de la distribution, sous contingentement strict. Les difficultés dans la chaine d'approvisionnement ne sont pas résolues /FIN EDIT

Après cette date, la distribution de cet antibiotique de la famille des bêtalactamines du groupe des pénicillines du groupe M devrait reprendre, mais de manière contingentée.

Aucune date de remise à disposition normale n'est connue à ce jour.

Des perturbations qui se prolongent
Cette situation résulte des tensions d'approvisionnement persistantes sur le marché des spécialités injectables de pénicillines du groupe M (notre article du 26 février 2016), liées à des problèmes industriels.

A ce jour, selon les informations disponibles, la distribution des spécialités injectables de cloxacilline et d'oxacilline est toujours très perturbée :
  • CLOXACILLINE PANPHARMA 1 g injectable (cloxacilline) : rupture de stock ;
  • BRISTOPEN 1 g/5 mL injectable (oxacilline) : distribution contingentée à l'hôpital depuis avril 2017 (notre article du 24 mars 2017).

Se reporter aux recommandations du GPIP et de la SPILF pour les alternatives thérapeutiques
Dans un courrier adressé aux pharmaciens hospitaliers, le laboratoire Astellas renvoie les professionnels de santé aux recommandations temporaires de la SPILF (Société de pathologie infectieuse de langue française) et du GPIP (Groupe de pathologie infectieuse pédiatrique)

Celles-ci ont été établies en 2016 afin de proposer aux prescripteurs des alternatives à la cloxacilline et à l'oxacilline, en fonction de la situation clinique et de l'âge du patient.
Elles restent applicables pendant toute la période de pénurie des spécialités injectables de pénicillines du groupes M.

Pour aller plus loin
ORBENINE 1g, poudre pour solution injectable (IV) - Rupture de stock (ANSM, 14 juin 2017, actualisé le 28 juin 2017)

Lettre du laboratoire aux pharmaciens hospitaliers (sur le site de l'ANSM, 14 juin 2017, actualisé le 28 juin 2017)
Recommandations de la SPILF et de la SFP/GPIP (2 mars 2016)

Sur VIDAL.fr
ORBENINE 1 g poudre pour solution injectable IV : remise à disposition partielle contingentée (17 mars 2016, mis à jour le 24 octobre 2016)
Tensions d'approvisionnement des pénicillines du groupe M : alternatives proposées par la SPILF et le GPIP (26 février 2016)
BRISTOPEN (oxacilline) : reprise de la distribution début avril à l'hôpital, sous contingentement (24 mars 2017)

Sources : ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News