FERTIFOL 400 µg comprimé : nouvelle spécialité d'acide folique

Par David PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 2854 lecteurs


FERTIFOL 400 µg comprimé est une nouvelle spécialité d'acide folique indiquée dans la prévention primaire des anomalies embryonnaires de fermeture du tube neural chez les femmes en âge de procréer qui désirent concevoir.

La prescription de FERTIFOL doit débuter
à partir du mois précédant la conception et jusqu'à 3 mois après la conception, sans interruption et à raison de 1 comprimé par jour, sauf cas particulier où des doses supérieures peuvent être requises.

FERTIFOL est remboursable à 65 % et agréé aux collectivités. Son prix public (hors honoraires de dispensation) s'élève à 2,28 euros (28 comprimés) et 7,42 euros (90 comprimés).
Le traitement par FERTIFOL doit débuter à partir du mois précédant la conception et jusqu\'à 3 mois après la conception, sans interruption (illustration).

Le traitement par FERTIFOL doit débuter à partir du mois précédant la conception et jusqu\'à 3 mois après la conception, sans interruption (illustration).


Nouvelle spécialité d'acide folique
Nouvelle spécialité à base d'acide folique, FERTIFOL 400 µg comprimé est indiqué dans la prévention primaire des anomalies embryonnaires de fermeture du tube neural chez les femmes en âge de procréer qui désirent concevoir (Cf. VIDAL Reco "Suivi de grossesse").

La posologie est de 1 comprimé par jour à partir du mois précédant la conception et jusqu'à 3 mois après la conception, sans interruption.
Le comprimé est administré avant un repas.

FERTIFOL n'est pas efficace sur la prévention des anomalies de fermeture du tube neural si le traitement est commencé après la 4e semaine de grossesse.


Des doses plus élevées dans certains cas particuliers
En cas de carence en folates, la dose journalière sera doublée (800 µg par jour).

Le dosage à 400 µg n'est pas non plus adapté chez les femmes ayant déjà eu des enfants porteurs d'anomalies de fermeture du tube neural ou ayant des antécédents familiaux de ce type. Chez ces patientes, des doses plus élevées d'acide folique sont requises (Cf. Encadré 1).

 
Encadré 1 - Conditions cliniques pouvant nécessiter
des doses plus élevées d'acide folique
  • Patiente ayant déjà donné naissance à un enfant (ou avorté d'un fœtus) présentant une anomalie de fermeture du tube neural ;
  • Patiente sous traitement antiépileptique : carbamazépine ou acide valproïque ;
  • Antécédents familiaux d'anomalie de fermeture du tube neural ;
  • Patiente traitée par des antagonistes de l'acide folique (méthotrexate, sulphasalazine) ;
  • Patientes présentant une anémie mégaloblastique liée à un apport insuffisant en acide folique.

Pour aller plus loin
Pour aller plus loin
Avis de la Commission de la transparence (HAS, 14 décembre 2016)

Sources : J.O. (Journal Officiel), HAS (Haute Autorité de Santé), ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2017-06-22