Psittacose au Japon, risque mortel pendant la grossesse

1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 109 lecteurs


Médecine des voyages

Médecine des voyages

Au Japon, selon les responsables du ministère de la santé ont notifié deux décès de femmes enceintes en 2016 après avoir contracté la psittacose. Elles ont été contaminé par les fientes infectées d'un perroquet.

Selon la Japan Agency for Medical Research and Development il s'agirait des deux premiers décès de femme enceinte par psittacose au Japon. Une douzaine d'infections sont notifiées chaque année.

La psittacose est une maladie respiratoire aiguë transmise par des oiseaux, principalement les perroquets, perruches, canaris, pigeons et qui peuvent être propager par contact direct ou indirect. Les oiseaux infectés peuvent être apparemment en bonne santé ou symptomatiques avec une léthargie, une diarrhée. Les oiseaux morts peuvent aussi être contaminants.

L'agent responsable est la bactérie Chlamydophila Psittaci transmissible à l'homme par l'inhalation de poussières contenant la bactérie, présente en grande quantité dans les selles et les sécrétions des oiseaux infectés.

Chez l'homme, l'infection provoque des symptômes pseudo-grippaux avec fièvre, frissons, céphalées, myalgies, avec ou sans symptômes respiratoires, parfois sous la forme d'une pneumonie atypique sévère. Dans les infections non compliquées, la maladie dure habituellement environ 7-10 jours. La mort peut se produire dans les cas non traités avec des antibiotiques.

Il est recommandé d'éviter le contact avec les oiseaux et leurs fientes.

Source : Promed.

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News