Gale : SPREGAL lotion en flacon pressurisé désormais remboursable

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 2753 lecteurs


La lotion en spray contre la gale SPREGAL (esdépalléthrine, butoxyde de pipéronyle) est désormais remboursable à 65 % et agréée aux collectivités.

Comme les autres scabicides actuellement sur le marché (ASCABIOL, TOPISCAB, STROMECTOL), SPREGAL est considéré par la HAS comme un traitement de première intention dont le service médical rendu (SMR) est jugé important dans le traitement local de la gale.

En l'absence de données comparatives, SPREGAL n'apporte pas d'amélioration du SMR (ASMR V) par rapport aux autres traitements de la gale.

Du fait de sa présentation en aérosol, SPREGAL est contre-indiqué chez les asthmatiques et en cas d'antécédents de bronchite dyspnéisante avec sibilants.
Lésions de gale sur un bras (illustration @Steschke, sur Wikimedia).

Lésions de gale sur un bras (illustration @Steschke, sur Wikimedia).


SPREGAL remboursable après plus de 30 ans de commercialisation
Commercialisé en France depuis plus de 30 ans, SPREGAL lotion en flacon pressurisé (esdépalléthrine, butoxyde de pipéronyle) est désormais remboursable à 65 % et agréée aux collectivités dans le traitement local de la gale (Cf. VIDAL Reco "Gale").

Les arrêtés d'inscription de SPREGAL sur la liste des spécialités remboursables et sur celle des spécialités agréées au collectivités suivent l'avis de la Commission de la transparence de septembre 2016 : celui-ci repose sur des données bibliographiques anciennes prospectives non comparatives (4 études aux méthodologies similaires : Cf. Tableau I).

 
Tableau I - Résumé des études conduites avec SPREGAL
prises en compte par la Commission de la transparence dans son avis du 21 septembre 2016


En termes de tolérance, d'après le résumé des caractéristiques du produit de SPREGAL, les réactions locales à type de picotements et d'irritations cutanées représentent les principales préoccupations.

SMR important, traitement de 1re intention et ASMR V
Sur la base des résultats de ces études, la Commission a considéré que SPREGAL apporte un SMR (service médical rendu) important et qu'il représente un traitement de première intention dans le traitement de la gale, au même titre que les autres scabicides topiques (
ASCABIOL 10 % émulsion cutanéeTOPISCAB 5 % crème) ou oraux (STROMECTOL 3 mg comprimé) disponibles en France.

La Commission rappelle "que du fait de sa présentation en aérosol, SPREGAL est contre-indiqué chez les asthmatiques et les enfants ayant des antécédents de bronchite dyspnéisante avec sibilants et en présence de personnes souffrant de ces pathologies".

En l'absence d'études comparatives avec les autres scabicides, la place de SPREGAL dans la stratégie thérapeutique ne peut pas être hiérarchisée et il est considéré qu'il n'améliore pas le SMR (ASMR V).

SPREGAL en pratique
La posologie de SPREGAL est de 1 application, c'est-à-dire une pulvérisation sur tout le corps (sauf visage et cuir chevelu). Les espaces interdigitaux, les plis et les régions les plus atteintes seront pulvérisées abondamment.

L'application peut être renouvelée 1 fois si le prurit persiste 8 à 10 jours après une sédation initiale momentanée.

L'application doit être réalisée de préférence le soir, ce qui permet de garder le produit toute la nuit sur la peau : il est recommandé de garder le produit en contact avec la peau pendant 12 heures.
Les yeux, le nez et la bouche doiventêtre protégés avec un linge. Mais en cas de lésions du visage, il convient de les frotter avec un coton imbibé de la solution
Une fois le délai de contact écoulé, le patient doit se savonner et se rincer abondamment.

Le traitement est recommandé chez tous les sujets contacts, même en l'absence de signes cliniques
L'environnement (vêtements et literie) doit également être traité (Cf. VIDAL Reco "Gale").

En cas de gale irritée ou eczématisée, un traitement approprié, notamment un corticoïde, pourra être appliqué sur les lésions 24 heures après la pulvérisation de SPREGAL.

Identité administrative
  • Flacon de 152 g, CIP 3400933218515
  • Remboursable à 65 %
  • Prix public TTC = 13,11 euros
  • Agrément aux collectivités
  • Laboratoire Oméga Pharma France

Pour aller plus loin
Avis de la Commission de la Transparence (HAS, 21 septembre 2016)
Arrêté du 21 mars 2017 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux (Journal officiel du 24 mars 2017 - texte 26)

Arrêté du 21 mars 2017 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques agréées à l'usage des collectivités et divers services publics (Journal officiel du 24 mars 2017 - texte 27)

Sources : J.O. (Journal Officiel), HAS (Haute Autorité de Santé)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2017-09-14

Archives des Vidal News