Vaccins tétravalents (DTCaP et dTcaP) et pentavalents (DTCaP-Hib) : tensions d'approvisionnement

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 7370 lecteurs


La distribution des vaccins tétravalents (DTCaP et dTcaP : diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite) et pentavalents (DTCaP-Haemophilus influenzae de type b) est fortement perturbée en ville. 

Des tensions d'approvisionnement et des ruptures de stock sont signalées pour les vaccins BOOSTRIXTETRA, REPEVAX, INFANRIXTETRA, TETRAVAC-ACELLULAIRE (tetravalents), PENTAVAC et INFANRIXQUINTA (pentavalents).

Cette situation semble épargner les collectivités, les centres de PMI et les centres de vaccination, où la distribution reste prioritaire

Dans ce contexte difficile, les recommandations du HCSP émises en 2015 (Avis relatif aux ruptures de stocks et aux tensions d’approvisionnement des vaccins combinés contenant la valence coqueluche) sont à nouveau en vigueur.
Elles préconisent le recours, chez le nourrisson, au vaccin hexavalent (DTCaP-Hib-HepB) afin de ne pas occasionner de retard dans le schéma vaccinal. 
Pour limiter les répercussions des ruptures de stock sur la vaccination des nourrissons et des enfants, il est recommandé de privilégier si possible le recours aux vaccins hexavalents (illustration).

Pour limiter les répercussions des ruptures de stock sur la vaccination des nourrissons et des enfants, il est recommandé de privilégier si possible le recours aux vaccins hexavalents (illustration).


Rupture de stock et distribution contingentée pour les vaccins tétra et pentavalents
Tandis que le Conseil d'Etat demande au gouvernement de prendre les mesures nécessaires
pour rendre à nouveau disponible le vaccin trivalent DTP (diphtérie, tétanos, poliomyélite) (notre article du 8 février 2017), l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) publie des informations de sécurité relatives aux difficultés d'approvisionnement actuelles (Cf. Tableau I) :

Tableau I - Synthèse des informations relatives à la disponibilité des vaccins tétra et pentavalents (ANSM, 09/02/17)
Vaccins Valences Nom de marque En ville En collectivité
Tétravalents DTCaP
Prévention conjointe de la diphtérie, du tétanos, de la coqueluche et de la poliomyélite
 
INFANRIX TETRA
 
Rupture de stock
TETRAVAC ACELLULAIRE Distribution 
contingentée
Distribution prioritaire auprès des centres de PMI et des centres de vaccination
dTcaP
Rappel contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite
 
BOOSTRIX TETRA
(à partir de l'âge de 4 ans)
 
 
Distribution  contingentée
Ruptures de stock ponctuelles  possibles sur le premier semestre 2017
Remise à disposition normale  à compter du 2nd semestre
Distribution 
normale
REPEVAX
(à partir de l'âge de 3 ans)
Pentavalents DTCaP-Hib
Prévention conjointe contre la diphtérie, le  tétanos, la coqueluche, la poliomyélite et les infections invasives à Haemophilus influenzae type b (méningites, septicémies, cellulites, arthrites, épiglottites, etc.)
 
 
 
INFANRIX QUINTA
 
 
 
Distribution 
contingentée
Distribution prioritaire auprès des centres de PMI et des centres de vaccination
PENTAVAC

NB : Le point de situation de l'ANSM peut être en décalage avec la réalité sur le terrain, selon les zones géographiques, et en fonction des stocks grossistes et des stocks disponibles en pharmacies.

Suivre les recommandations du HCSP émises en 2015
Pour limiter les répercussions de ces ruptures de stock sur la vaccination des nourrissons et des enfants, l'ANSM préconise de maintenir l'adaptation à titre transitoire de la stratégie vaccinale recommandée par le HCSP (Haut Comité de Santé publique) en 2015 (notre article du 10 mars 2015).

S'agissant des nourrissons, il est recommandé de privilégier si possible le recours aux vaccins hexavalents [diphtérique, tétanique, coquelucheux (acellulaire, multicomposé), poliomyélitique (inactivé) et conjugué de l'Haemophilus influenzae type b, hépatite B, adsorbés] dont la distribution reste normale à ce jour (INFANRIX HEXA et HEXYON).

Les parents ne souhaitant pas faire vacciner leur enfant contre l'hépatite B doivent être orientés vers les centres de PMI ou autres centres publics de vaccination, où l'approvisionnement en vaccin pentavalent DTCaP-Hib est maintenu.


Concernant les vaccinations de rappel (6 ans, 11-13 ans et 25 ans) et la stratégie de cocooning, les recommandations du HCSP ont une portée limitée du fait des difficultés d'approvisionnement touchant les vaccins tétravalents dTcaP (BOOSTRIXTETRA et REPEVAX). 

Pour aller plus loin
Vaccins combinés BOOSTRIXTETRA et REPEVAX (dTcaP) - Tensions d'approvisionnement (ANSM, 9 février 2017)
Vaccins combinés tetravalents (DTCaP) et pentavalents (DTCaP-Hib) contenant la valence coqueluche - Tensions d'approvsionnement (ANSM, 9 février 2017)
Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales (mars 2016)

Sur VIDAL.fr
Coqueluche : la distribution des vaccins pentavalents reprend en ville, de manière contingentée (9 décembre 2015)
Vaccin DTP : le Conseil d'Etat enjoint le ministère de la santé à le rendre disponible d'ici 6 mois (8 février 2017)
Vaccins combinés contenant la valence coqueluche : tensions d'approvisionnement et recommandations du HCSP (10 mars 2015)

Sources : Laboratoire Sanofi Pasteur MSD, Laboratoire GlaxoSmithKline (GSK), ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2017-11-23

Archives des Vidal News