Lancement de la campagne de vaccination contre la grippe 2016-2017 : objectifs et modalités pratiques

Par Nicand ELISABETH -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 829 lecteurs


Mesvaccins.net

Mesvaccins.net

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière pour la saison 2016-2017 débute le 7 octobre 2016 en France. La composition des vaccins pour cette prochaine saison grippale dans l'hémisphère nord prend en compte la circulation des virus grippaux avec le remplacement de la souche de virus A(H3N2) et de la souche de virus B.

La vaccination s'adresse en priorité aux personnes les plus fragiles à risque de complication graves.

La vaccination est recommandée chez les personnes les plus fragiles à risque de complications graves liées à la grippe, c'est-à-dire les personnes âgées de 65 ans et plus et celles présentant des facteurs de risque : grossesse, maladie chronique, obésité importante (indice de masse corporelle égal à 40 et plus). Ces complications peuvent survenir immédiatement, responsable d'hospitalisations et de décès ou à distance de l'infection grippale.

L'efficacité des vaccins contre la grippe peut être différente selon la saison et selon le groupe de population qui en bénéficie.

L'efficacité de la vaccination grippale est variable selon la saison car les virus grippaux présentent des mutations chaque année. Le vaccin est moins efficace chez les personnes âgées, mais reste chez celles-ci le meilleur moyen de prévenir la grippe. Dans les établissements de santé ou les établissements médico-sociaux, les patients ou les résidents bénéficient d'une protection indirecte contre la grippe lorsque les professionnels en contact étroit avec ces personnes fragiles sont eux-mêmes vaccinés. 

La composition des vaccins grippaux est déterminée six mois environ avant le début de l'épidémie saisonnière de grippe afin de permettre aux fabricants de les produire. Ceci peut se traduire par une divergence plus ou moins importante entre les virus grippaux responsables de la grippe et les virus grippaux contre lesquels les personnes ont été vaccinées.

En analysant les données de surveillance de la grippe, les cas graves surviennent dans la grande majorité des cas chez des personnes pour lesquelles la vaccination est recommandée.

Au cours de la saison 2014-2015, caractérisée par une épidémie forte de grippe, dont la majorité des virus grippaux circulants étaient couverts par le vaccin, plus de 2,9 millions de consultations pour syndrome grippal ont été enregistrées. Au cours de cette épidémie, 1.558 cas graves de grippe avaient été admis en réanimation, dont 80 % étaient éligibles aux recommandations vaccinales ; 50 % des personnes pour lesquelles le statut vaccinal était connu n'étaient pas vaccinées. La gravité de cette épidémie a été marquée par 239 décès directs et un excès de 18.300 décès toutes causes confondues pendant l'épidémie de grippe, dont 90 % sont survenus chez des personnes âgées de 65 ans et plus.

La saison grippale 2015-2016 était d'intensité modérée (2,3 millions de consultations pour syndrome grippal), dominée par la circulation de virus grippaux de type B, partiellement inclus dans la composition vaccinale, est marquée par 1.050 cas graves admis en réanimation dont 167 décès. Soixante-dix huit pour cent des cas graves étaient éligibles aux recommandations vaccinales et 58 % des cas graves pour lesquels le statut vaccinal était connu n'étaient pas vaccinés (source : Agence nationale de santé publique).

Malgré le poids épidémiologique important de la grippe, la couverture vaccinale contre cette maladie en France ne cesse de baisser. Au cours de la saison 2015-2016, respectivement 39 % des personnes de moins de 65 ans présentant des facteurs de risque et 51 % des personnes de 65 ans et plus étaient vaccinées contre la grippe.

Quels sont les vaccins contre la grippe disponibles pour la saison 2016-2017 ?

Pour la saison 2016-2017, les vaccins disponibles en France sont des vaccins trivalents inactivés incluant deux souches de virus grippal A, une souche A(H1N1) et une souche A(H3N2), et une souche de virus grippal B. Ces vaccins sont les suivants : IMMUGRIP, INFLUVAC et VAXIGRIP. A noter qu'il n'y aura pas de vaccin FLUARIX ni de vaccin FLUARIXTETRA pour la campagne de vaccination grippale 2016/2017 en France, contrairement à la saison précédente.

Le vaccin FLUENZ TETRA est un vaccin vivant atténué administré par voie nasale. Il inclut une souche de virus B supplémentaire, de façon à conférer une protection contre les deux lignés de virus B qui peuvent circuler (Victoria et Yamagata). Il est destiné aux enfants âgés de 2 à 17 ans révolus. Ce vaccin sera disponible en France sur prescription médicale, sans être remboursé par l'assurance maladie, même pour les enfants éligibles aux recommandations vaccinales.

Tous ces vaccins grippaux sont sans adjuvant et donc sans sels d'aluminium.

Modalités pratiques pour les assurés.

Pour les personnes éligibles aux recommandations vaccinales, ces vaccins sont disponibles à partir du bon de prise en charge transmis par les caisses primaires d'assurance maladie à leurs assurés, sans prescription médicale à l'exception du vaccin FLUENZ TETRA. Pour les personnes n'ayant pas reçu leur bon de prise en charge, les médecins peuvent prescrire le vaccin grippal à partir de l'imprimé de bon de prise en charge vierge téléchargeable selon les modalités suivantes :

  • Se connecter sur : https://espacepro.ameli.fr ;
  • S'inscrire ou entrer son numéro AMELI et ses codes d'accès ;
  • Cliquer sur l'onglet « Commandes » ;
  • Cliquer sur « Formulaires en ligne » ;
  • Cliquer sur « Bon de prise en charge du vaccin contre la grippe saisonnière - Métropole Martinique Guadeloupe Guyane ».

Le carnet de vaccination électronique de MesVaccins.net prend en compte la date de lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière et personnalise les recommandations vaccinales. Il permet également, sous le contrôle des patients, le partage de l'information sur la vaccination entre le médecin traitant et les autres professionnels de santé éventuellement concernés (pharmacien d'officine, infirmier ou sage-femme).

Source : Assurance maladie.

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2017-07-27

Archives des Vidal News