Cas de fièvre hémorragique d’Argentine en Argentine (Santa Fe)

1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 187 lecteurs


Médecine des voyages

Médecine des voyages

En Argentine, les autorités sanitaires ont notifié un décès du à la fièvre hémorragique d'Argentine. Il s'agit d'une fillette âgée de 11 ans d'Arroyo Seco dans la région de Santa Fe, hospitalisée à l'Hôpital pour enfants de Rosario où elle est décédée.

La fièvre hémorragique d'Argentine, également connue sous le nom de « mal de los Rastrojos ») est une zoonose provoquée par le virus Junin, un Arenavirus de la famille des Arenaviridae. Son vecteur et hôte réservoir est une espèce de rongeur, la souris du maïs (Calomys musculinus et Akodon azarae). La zone d'endémie couvre environ 150 000 km2, ce qui correspond aux provinces de Buenos Aires, de Córdoba, Santa Fe et la Pampa, soit une population exposée d'environ 5 millions de personnes. L'infection est transmise par contact de la peau ou des muqueuses, ou par l'inhalation de particules infectées. Elle se rencontre surtout chez les personnes qui vivent ou qui travaillent dans les zones rurales, 80 % des personnes infectées sont des hommes entre 15 et 60 ans.

La durée d'incubation de la maladie varie entre 10 et 12 jours, puis apparaissent les premiers symptômes : fièvre, maux de tête, faiblesse, et perte d'appétit. Puis apparaissent des signes de gravité : hémorragies, troubles vasculaires, rénaux, hématologiques et neurologiques. La mortalité de la fièvre hémorragique d'Argentine atteint 15 à 30 %.

La prévention des cas humains est la même que pour hantavirus : éviter les activités qui résultent des contact avec des aérosols dans les zones où les hôtes rongeurs sont présents.

Source : Promed.

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2019-12-05

Archives des Vidal News