AFINITOR comprimé (évérolimus) : nouveau dosage à 2,5 mg

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 1866 lecteurs


Un nouveau dosage de l'antinéoplasique AFINITOR comprimé à 2,5 mg d'évérolimus est désormais disponible, en complément d'AFINITOR 5 mg et 10 mg comprimés.

Cette nouvelle présentation dispose des mêmes indications que les dosages à 5 et 10 mg, dans la prise en charge :
  • du cancer du sein avancé avec récepteurs hormonaux positifs ;
  • des tumeurs neuroendocrines d'origine pancréatique non résécables ou métastatiques ;
  • du cancer du rein avancé.

AFINITOR 2,5 mg est adapté aux posologies recommandées chez les patients insuffisants hépatiques.

De prescription hospitalière, réservée aux spécialistes en oncologie ou en hématologie, ou aux médecins compétents en cancérologie, AFINITOR 2,5 mg est remboursable à 100 %, c
omme les dosages à 5 mg et 10 mg.
Son prix de vente au public s'élève à 1 408,95 € TTC (1 boîte de 30 comprimés à 2,5 mg).
Structure de la protéine mTOR (Mammalian Target of Rapamycin-Cible de la rapamycine chez les mammifères) dont l'évérolimus est un inhibiteur sélectif (illustration @Emw, sur Wikimedia).

Structure de la protéine mTOR (Mammalian Target of Rapamycin-Cible de la rapamycine chez les mammifères) dont l'évérolimus est un inhibiteur sélectif (illustration @Emw, sur Wikimedia).


L'antinéoplasique inhibiteur de protéine kinase, AFINITOR comprimé, dispose d'un nouveau dosage, à 2,5 mg d'évérolimusadapté aux ajustements posologiques recommandés chez les patients insuffisants hépatiques.

Il s'agit d'un complément de gamme : cette nouvelle présentation s'ajoute à AFINITOR 5 mg et 10 mg comprimés, déjà disponibles.

Des indications communes aux trois dosages disponibles d'AFINITOR
Les indications d'AFINITOR 2,5 mg sont les mêmes que celles d'AFINITOR 5 mg et 10 mg, à savoir :
  • traitement du cancer du sein avancé avec récepteurs hormonaux positifs, HER2/neu négatif, en association avec l'exémestane, chez les femmes ménopausées sans atteinte viscérale symptomatique dès récidive ou progression de la maladie et précédemment traitées par un inhibiteur non stéroïdien de l'aromatase (Cf. Reco VIDAL Cancer du sein) ;
  • traitement de tumeurs neuroendocrines d'origine pancréatique non résécables ou métastatiques bien ou moyennement différenciées avec progression de la maladie chez l'adulte ;
  • traitement du cancer du rein avancé chez les patients ayant progressé sous ou après une thérapie ciblée anti-VEGF.

Insuffisance hépatique : ajuster la posologie d'AFINITOR
Si la dose recommandée d'évérolimus est de 10 mg 1 fois par jour, un ajustement posologique est nécessaire chez certaines populations de patients, notamment en cas d'insuffisance hépatique.

Ainsi, le dosage à 2,5 mg est utile pour obtenir la posologie recommandée 
  • de 7,5 mg par jour en cas d'insuffisance hépatique légère (classe A de Child-Pugh), correspondant à 1 comprimé de 5 mg et 1 comprimé de 2,5 mg ;
  • de 2,5 mg par jour au maximum en cas d'insuffisance hépatique sévère (classe C de Child-Pugh). Chez ces patients, AFINITOR n'est recommandé que si le bénéfice attendu est supérieur au risque.
En cas d'insuffisance hépatique modérée (classe B de Child-Pugh), la dose quotidienne recommandée est de 5 mg, correspondant à 1 comprimé AFINITOR 5 mg.

Identité administrative 
Pour aller plus loin
Avis de la Commission de la transparence (HAS, 22 juillet 2015)

Sur Vidal.fr
AFINITOR 5 mg et 10 mg comprimés (évérolimus) : extension de prise en charge dans le traitement du cancer du sein avancé (5 novembre 2014)

Sources : J.O. (Journal Officiel), HAS (Haute Autorité de Santé), ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News