MICRO H : nouvelle gamme de dispositifs médicaux préconisés en cas de symptômes hémorroïdaires

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
5.0
(2 notes)
vu par 15747 lecteurs


MICRO H est une nouvelle gamme de dispositifs médicaux de classe I composée d'un gel rectal et de lingettes biodégradables.

Ces produits contiennent notamment de l'extrait de marron d'Inde et de l'unitamuron H-22 (extrait de graines de tamarinier), une substance d'origine végétale assimilable à l'acide hyaluronique.

Ils sont préconisés par le laboratoire Diepharmex en cas de symptômes hémorroïdaires tels que des irritations, des démangeaisons, des brûlures et des gênes anales.
La pathologie hémorroïdaire touche les plexus veineux du canal anal, représentés ici en rouge pour les plexus internes et en bleu pour les plexus externes (illustration @Armin Kübelbeck, sur Wikimedia).

La pathologie hémorroïdaire touche les plexus veineux du canal anal, représentés ici en rouge pour les plexus internes et en bleu pour les plexus externes (illustration @Armin Kübelbeck, sur Wikimedia).


La gamme MICRO H se compose de 2 dispositifs médicaux de classe I :
  • le gel rectal en monodoses préconisé en cas d'irritations, de démangeaisons, de brûlures et de gênes anales symptomatiques des hémorroïdes ;
  • les lingettes biodégradables préconisées pour l'hygiène préventive ou, au cours d'une crise hémorroïdaire, en association à tout traitement antihémorroïdaire.

Des dispositifs à base de marron d'Inde et d'unitamuron H-22
Les lingettes et le gel rectal ont en commun leur composition en marron d'Inde (extrait glycériné dans le lingettes et extrait sec d'écorce dans le gel) et en unitamuron H-22 (extrait de graines de tamarinier). 

Le marron d'Inde présente une action vasoprotectrice.

L'unitamuron est une substance assimable à de l'acide hyaluronique végétal. Elle forme un film protecteur et apaisant.

Le gel se compose également de substances lubrifiantes (glycérine) facilitant la défécation.

MICRO H, en pratique
  • Utilisation du gel 
Le gel ne doit pas être utilisé chez les moins de 15 ans.
La posologie recommandée est de 2 monodoses par jour, réparties le matin et le soir, pendant 5 jours.
Chaque monodose est à usage unique et doit être jetée après usage.
A chaque application, la totalité de la monodose doit être vidée dans l'orifice anal. 
Un avis médical est requis en cas d'antécédent de chirurgie anorectale.
 
  • Utilisation des lingettes
Les lingettes peuvent êtres utilisées seules, en hygiène préventive, ou en association avec le gel ou un autre traitement antihémorroïdaire.
Sa composition lui confère des propriétés hydratantes et astringentes.
Il est fortement conseillé d'utiliser MICRO H Lingettes après les selles. 
La lingette est en tissu biodégradable et peut être jetée dans les toilettes.

Identité administrative
  • Dispositif de classe I
  • Gel monodose, boîte de 10, EAN 7640107850219
  • Lingettes 17 cm x 12 cm, boîte de 20 sachets, EAN 7640107850226
  • Laboratoire Diepharmex

Pour aller plus loin
Se reporter aux monographies VIDAL de MICRO H Lingettes et MICRO H Monodose
VIDAL Reco Hémorroïdes
 

Sources : Laboratoire Diepharmex SA

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2017-12-07

Archives des Vidal News