CIRCADIN 2 mg comprimé à libération prolongée, remboursé à titre dérogatoire dans certaines maladies

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
3.1
(15 notes)
vu par 3964 lecteurs


CIRCADIN 2 mg comprimé à libération prolongée, remboursé à titre dérogatoire dans certaines maladies neurogénétiques
Le Journal officiel du 6 mai 2011 a publié un arrêté prévoyant la prise en charge forfaitaire, pour une durée de 3 ans, de CIRCADIN 2 mg comprimé à libération prolongée dans le traitement du trouble du rythme veille-sommeil chez l'enfant de plus de 6 ans, associé à certaines maladie neurogénétiques (syndrome de Rett, syndrome de Smith Magenis, syndrome d'Angelman, sclérose tubéreuse de Bourneville), et non dans les myopathies inflammatoires, comme indiqué par erreur dans le titre de l'article paru la semaine dernière ( cf. VIDALnews n°417 du 13 mai 2011).
Le remboursement est effectué sur facture, dans la limite d'un forfait annuel de 500 euros par patient.
Les modalités de remboursement sont précisées dans l'arrêté.

Pour mémoire :
CIRCADIN 2 mg comprimé à libération prolongée est indiqué, en monothérapie, dans le traitement à court terme de l'insomnie primaire caractérisée par un sommeil de mauvaise qualité chez des patients de 55 ans ou plus.

Sources : J.O. (Journal Officiel)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2019-03-14

Archives des Vidal News