La méningite à méningocoques dans les pays de la ceinture africaine de la méningite : bilan de l’année 2014

1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 215 lecteurs


Médecine des voyages

Médecine des voyages

La méningite à méningocoque est une maladie bactérienne causée par Neisseria meningitidis. Sur les 13 séro-groupes identifiés, quatre ( A, B, C et W) sont reconnus comme causes principales des épidémies.

La pathogénicité, l'immunogénicité et le potentiel épidémique diffèrent selon les sérogroupes. Ainsi, l'identification du séro-groupe responsable d'une flambée est indispensable à l'endiguement de celle-ci.

Des cas de méningite à méningocoques apparaissent partout dans le monde. Néanmoins, des épidémies récurrentes de grande ampleur affectent une vaste région de l'Afrique subsa harienne, appelée «ceinture de la méningite de Lapeyssonnie», qui couvre des pays allant du Sénégal à l'ouest à l'Éthiopie à l'est. Le séro-groupe A a été responsable de la grande majorité des épidémies survenues dans cette zone. Les séro-groupes W et X ont aussi été identifiés avec une moindre fréquence.

La saison épidémique 2014, comme celle de 2013, a été caractérisée par la modération, avec au total 14317 cas suspects notifiés par 19 pays. Ceci confirme la tendance à la baisse observée depuis 2010.

Depuis l'année 2010, 15 des 26 pays de la ceinture de la méningite ont introduit le MenAfriVac (Vaccin conjugué monovalent contre Neisseria meningitidis de séro-groupe A) dans leur programme de vaccinations. Aucune épidémie de séro-groupe A ne s'est déclarée dans les zones où la vaccination par MenAfriVac a été mise en œuvre.

Source : Organisation mondiale de la santé ; Relevé épidémiologique hebdomadaire du 27 mars 2015.

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2018-11-15

Archives des Vidal News