MENINGITEC : recommandations du HCSP en situation de pénurie des vaccins méningococciques C monovalents

Par David PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 5770 lecteurs


Suite au rappel de tous les lots de MENINGITEC en septembre dernier, une pénurie de vaccins méningococciques C monovalents est à prévoir. Seuls 2 vaccins sur 3 sont encore disponibles à ce jour : MENJUGATEKIT et NEISVAC. 

Dans ce contexte, le HCSP (Haut Conseil de Santé publique) a émis des recommandations pour adapter la stratégie de vaccination contre les infections invasives à méningocoque de sérogroupe C :
  • les vaccins méningococciques C monovalents conjugués doivent être réservés en priorité pour les enfants de 12 mois à 4 ans ;
  • les vaccins tétravalents conjugués, NIMENRIX et MENVEO, peuvent être utilisés comme alternative chez les patients de 15 à 24 ans, ainsi que chez les autres sujets chez lesquels une vaccination est recommandée.

Le HCSP recommande le remboursement des vaccins tétravalents lorsque ces derniers sont utilisés en remplacement des vaccins monovalents.
Neisseria meningitidis, également connue sous le nom de meningococcus ou méningocoque, est une bactérie diplocoque gram-négative.

Neisseria meningitidis, également connue sous le nom de meningococcus ou méningocoque, est une bactérie diplocoque gram-négative.


Les perturbations d'approvisionnement en vaccins méninococciques conjugués contre les infections invasives à méningocoque C sont consécutives au rappel de tous les lots du vaccin MENINGITEC réalisé en septembre dernier (Cf. notre article du 26 septembre 2014).
Cette mesure de précaution a été décidée par le laboratoire, en accord avec l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) suite à un défaut de qualité. Des particules anormalement présentes avaient en effet été détectées dans certaines seringues de ce vaccin.

Quels vaccins monovalents et tétravalents encore disponibles ?
Deux autres vaccins monovalents sont disponibles, MENJUGATEKIT et NEISVAC. Dans son avis, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) indique cependant que "les stocks des deux spécialités restant disponibles sur le marché français et leurs prochains approvisionnements devraient permettre de couvrir les besoins de vaccination mensuels jusqu'en janvier 2015".

Par ailleurs, des vaccins tétravalents conjugués sont commercialisés en France : NIMENRIX et MENVEO.
Ils sont indiqués dans l'immunisation active contre les maladies invasives dues à Neisseria meningitidis des sérogroupes A, C, W135 et Y.
NIMENRIX est indiqué chez l'enfant à partir de 12 mois, MENVEO chez l'enfant à partir de 2 ans.
Ces deux vaccins ne sont pas remboursés actuellement.

Les recommandations du HCSP : une stratégie adaptée aux tranches d'âge
Actuellement, l'administration du vaccin méningococcique conjugué C est recommandée à l'âge de 12 mois, en co-administration avec la première dose de vaccin ROR.
Cette vaccination reste recommandée jusqu'à l'âge de 24 ans révolus. (Cf. Recos VIDAL Vaccinations)

En situation de pénurie des vaccins méningococciques C monovalents, le HCSP recommande :
  • pour les enfants âgés de 12 mois à 4 ans : l'utilisation des vaccins méningococciques C conjugués monovalents doit être prioritaire. Ils font partie des tranches d'âge les plus touchées. En outre, une meilleure immunogénicité vis-à-vis du sérogroupe C (en termes de moyennes géométriques de titres bactéricides) est présumée dans cette tranche d'âge avec l'utilisation d'un vaccin monovalent ;
  • pour les enfant de 15 à 24 ans : cette tranche d'âge est également fortement affectée. L'utilisation d'un vaccin tétravalent conjugué présente l'avantage d'une protection plus large chez ces sujets potentiellement voyageurs (Cf. Recos VIDAL voyages : recommandations sanitaires) ;
  • pour les autres tranches d'âge moins à risque mais nécessitant une vaccination pour permettre une immunité de groupe : l'utilisation des vaccins tétravalents conjugués est recommandée. La nécessité de rappel ultérieur devra être considérée.

Un remboursement souhaitable
Actuellement, les vaccins MENVEO et NIMENRIX ne sont pas remboursables.
Le HCSP demande donc que ces vaccins conjugués tétravalents ACWY soient remboursés dès lors qu'ils sont utilisés en remplacement des vaccins monovalents pendant la période de pénurie de vaccins méningococciques conjugués monovalents C.
Cette requête tient notamment compte des difficultés actuellement rencontrées pour obtenir une couverture vaccinale adaptée vis-à-vis des infections invasives à méningocoque C, infections graves dont l'incidence augmente en France. 

Pour aller plus loin
Communiqué : Vaccination contre les infections invasives à méningocoque de sérogroupe C en situation de pénurie de vaccins (HCSP, 5 janvier 2015)
Avis du 7 novembre 2014 (HCSP, mis en ligne le 5 janvier 2015)

Sur VIDAL.fr
Vaccin MENINGITEC : rappel de tous les lots et recommandations (26 septembre 2014)
 

Sources : HCSP (Haut Conseil de la Santé Publique), ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2017-06-15