Brésil, maladie de Chagas dans l'état du Pará

1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 126 lecteurs


Médecine des voyages

Médecine des voyages

Au Brésil, le Département d'état de la Santé publique du Pará a déclaré 88 cas de maladie de Chagas depuis le début de l'année 2014. L'incidence la plus élevée est à Bethléem, avec 20 cas confirmés. La plupart des cas diagnostiqués (80 %) sont survenus après ingestion d'aliments contaminés.

Dans la même période de l'année, en 2013, 133 personnes avaient déclaré la maladie. Il est donc noté une diminution de 33,83% de l'incidence. A Bethléem il avait été enregistré 26 cas. Il est donc noté une diminution de 23 % de l'incidence de la maladie.

Les patients sont sous traitement, le suivi est réalisé par l'Institut Evandro Chagas (centre de référence). Lorsque la maladie de Chagas est identifiée et traitée tôt, le malade a des chances de guérison.

L'enquête épidémiologique est menée par l'Institut Evandro Chagas et par le Laboratoire de la maladie de Chagas (laboratoire de référence).

La maladie est transmise par un insecte appelé "kissing bugs" (Triatome) qui dans l'intestin abrite un protozoaire appelé Trypanosoma cruzi. Ce protozoaire, est éliminé avec les excréments de l'insecte qui peuvent infecter l'homme. Dans l'état de Pará, la forme la plus commune de transmission se fait par ingestion d'aliments contaminés, comme le chou ou les açai (fruits de palmiers de couleur pourpre, ressemblant à une myrtille).

Source : Promed.

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2019-03-21

Archives des Vidal News