AUBAGIO (tériflunomide) : nouveau médicament par voie orale dans le traitement des formes rémittentes de SEP

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
3.0
(94 notes)
vu par 72311 lecteurs


L'arsenal thérapeutique pour la prise en charge de la sclérose en plaques (SEP) compte un nouveau traitement, AUBAGIO comprimé pelliculé, indiqué dans les formes rémittentes de SEP.

Cet immunomodulateur par voie orale évite les injections sous-cutanées ou intramusculaires répétées avec les autres traitements disponibles dans cette indication

Son principe actif, le tériflunomide, est une nouvelle substance immunomodulatrice sélective dont le mécanisme d'action, encore mal connu, pourrait impliquer la réduction du nombre de lymphocytes activés.

La prescription d'AUBAGIO est 
réservée aux spécialistes en neurologie.
Démyélinisation par sclérose en plaques. Échelle 1:100 (cliché @ Marvin 10 sur Wikimedia).

Démyélinisation par sclérose en plaques. Échelle 1:100 (cliché @ Marvin 10 sur Wikimedia).


AUBAGIO 14 mg comprimé pelliculé (tériflunomide) est un nouvel immunomodulateur sélectif, administré par voie orale, indiqué dans le traitement des patients adultes atteints de formes rémittentes de sclérose en plaques (SEP-RR).

Ce médicament d'exception fait l'objet d'une surveillance supplémentaire qui permettra l'identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté.

Tériflunomide : un nouveau principe actif immunomodulateur sélectif
Le tériflunomide est un agent immunomodulateur sélectif aux propriétés anti-inflammatoires qui inhibe de manière sélective et réversible une enzyme mitochondriale nécessaire à la synthèse de novo de pyrimidine, la dihydroorotate déhydrogénase (DHO-DH).
Par conséquent, le tériflunomide diminue la prolifération des cellules qui ont besoin de la synthèse de novo de pyrimidine pour se multiplier.
Le mécanisme d'action exact du tériflunomide dans la SEP est encore mal connu et pourrait impliquer une réduction du nombre de lymphocytes activés. 

A noter que le tériflunomide est le métabolite actif prédominant du léflunomide, principe actif d'ARAVA, indiqué dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et du rhumatisme psoriasique.

Place dans la stratégie thérapeutique
Selon l'avis de la Commission de Transparence, AUBAGIO comprimé administré par voie orale en une prise par jour est une alternative aux traitements de fond de 1re intention de la SEP-RR : les  interférons bêta 1a (AVONEX, REBIF), les interférons bêta 1b (BETAFERON, EXTAVIA) et l'acétate de glatiramère (COPAXONE) dont l'administration est sous-cutanée ou intramusculaire à des rythmes variés (1 à 7 fois par semaine).

En pratique
La posologie recommandée est de 14 mg 1 fois par jour (1 comprimé par jour).
Le comprimé doit être avalé entier avec un peu d'eau, avec ou sans aliments.

De prescription réservée aux spécialistes en neurologie, le traitement par AUBAGIO nécessite de surveiller les patients :
  • avant de débuter le traitement : la pression artérielle, le taux d'alanine aminotransférase (ALAT/SGPT) et la formule sanguine complète (dont formule leucocytaire et numération plaquettaire) doivent être évalués ;
  • pendant le traitement : il est nécessaire de contrôler la pression artérielle et le taux d'alanine aminotransférase (ALAT/SGPT). Une formule sanguine complète doit être réalisée en fonction des signes et symptômes (infections par exemple) survenant au cours du traitement.

Une élimination lente à prendre en compte chez les femmes en âge de procréer
Le tériflunomide est éliminé lentement du plasma. Huit mois en moyenne sont nécessaires pour atteindre une concentration plasmatique inférieure à 0,02 mg/l. La clairance de la substance peut atteindre 2 ans. 
Cette caractéristique doit être prise en compte chez les patientes en âge de procréer. 
Le tériflunomide est en effet contre-indiqué en cas de grossesse. Les femmes en âge de procréer doivent utiliser une contraception efficace pendant et après un traitement par tériflunomide, tant que la concentration plasmatique en tériflunomide reste supérieure à 0,02 mg/l.
Pendant cette période, tout projet d'interruption ou de changement de contraception doit être discuté avec le médecin traitant.

Chez les femmes qui désirent une grossesse, une procédure d'élimination accélérée par colestyramine ou charbon actif peut être envisagée après l'arrêt du traitement afin de diminuer plus rapidement la concentration en tériflunomide en-dessous du seuil de 0,02 mg/l.

Identité administrative
  • Liste I
  • Médicament d'exception (prescription en conformité avec la FIT)
  • Prescription réservée aux spécialistes en neurologie
  • Surveillance particulière pendant le traitement
  • Boîte de 28, CIP 3400927499890
  • Remboursable à 65 %
  • Prix public TTC = 829,84 euros
  • Agrément aux collectivités
  • Laboratoire Genzyme

Pour aller plus loin
Se reporter à la monographie VIDAL d'AUBAGIO (mise à jour du 29 octobre 2014)
Fiche d'information thérapeutique (Journal officiel du 28 octobre 2014)
Avis de la Commission de la Transparence (HAS, 5 mars 2014)
Résumé à l'intention du public (EMA, actualisé le 5 septembre 2014)

Sources : Laboratoire Genzyme SAS, J.O. (Journal Officiel), EMA (European Medicines Agency), HAS (Haute Autorité de Santé), ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2018-12-06

Archives des Vidal News