Accessibilité estivale aux centres IVG : Marisol Touraine appelle les ARS à la mobilisation

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 770 lecteurs


Dans une instruction adressée aux directeurs des ARS (agences nationales de santé) et des établissements de santé, Marisol Touraine leur demande de rester mobilisés pour garantir l'accès des femmes aux IVG pendant l'été, dans les mêmes délais que lors du reste de l'année. 


On estime qu'environ 220 000 femmes ont recours à l'IVG (intervention volontaire de grossesse) chaque année en France. Depuis la Loi Veil (1975) autorisant cette pratique, différentes mesures ont été mises en place afin de lever les obstacles persistants, qu'ils soient d'ordre culturels, logistiquesou financiers.

L'accès à l'IVG reste cependant une préoccupation, comme le suggère l'appel à la mobilisation pendant l'été lancé par la ministre en charge de la santé. S'adressant aux ARS (Agence régionale de santé) et aux établissements sanitaires, Marisol Touraine demande que soit garantie "la qualité de l'accès à l'information et de la prise en charge des femmes" pendant la période estivale.

Respecter le délai de 5 jours pour un rendez-vous en consultation, même en été
Les vacances d'été bouleversent l'organisation dans les établissements hospitaliers, se traduisant en pratique une diminution des effectifs et des délais de prise en charge allongés. C'est ce que souhaite éviter la ministre de la santé, en demandant que "les délais conformes aux recommandations de la HAS (Hautes Autorités de santé) soient maintenues tout au long de l'année".

Selon ces recommandations, l'accès à l'IVG doit être simple et rapide et "toute patiente demandant une IVG doit obtenir un rendez-vous de consultation dans les 5 jours suivant son appel".

Par ailleurs, "chaque établissement de santé prenant en charge des IVG doit disposer d'une ligne téléphonique dédiée à cette seule activité, connue et largement diffusée. Un accueil et un secrétariat opérationnels doivent permettre d'apporter les principales réponses aux demandes des femmes, l'orientation vers les consultations préalables, l'information sur les modalités de l'IVG."

Les ARS mettent également à disposition des femmes des plateformes téléphoniques d'information régionales.

Flou sur les délais de prise en charge effectifs...
La ministre affiche sa "détermination à faire de ce droit fondamental une réalité". En pratique, il semble que la volonté des décideurs politiques et des experts de la HAS soit plus difficile à concrétiser. Dans un rapport publié par l'ARS d'Île de France en 2012 (Parcours de santé et IVG - 2012), les auteurs pointent les difficultés à obtenir des données chiffrées sur les délais de prise en charge d'IVG dans les établissements concernés. Les auteurs notent ainsi que "le délai moyen pour ces 49 sites (sur 103 pratiquant l'IVG en Île de France) est de 8,9 jours avec un minimum de deux jours et un maximum de 30 jours". 

Pour mémoire
Deux techniques d'IVG sont pratiquées : 
- L'IVG chirurgicale peut être pratiquée jusqu'à la fin de la 12ème semaine de grossesse, soit 14 semaines après le début des dernières règles ; elle est pratiquée obligatoirement en établissement de santé. 
- L'IVG médicamenteuse est pratiquée en établissement de santé, en cabinet de ville (sous certaines conditions), dans un centre de planification ou un centre de santé. Elle est pratiquée jusqu'à la fin de la 5ème semaine de grossesse, soit au maximum 7 semaines d'aménorrhée. En établissement de santé, ce délai peut être prolongé jusqu'à 7 semaines de grossesse (soit 9 semaines d'aménorrhée). 

Depuis janvier 2013, les frais relatifs à l'IVG sont pris en charge à 100 % par l'Assurance maladie.

En savoir plus :  
Interruption volontaire de grossesse (IVG) : Marisol Touraine appelle les Agences régionales de santé (ARS) à la mobilisation pour la période estivale (ministère de la santé, 1er août 2014)
IVG méthode médicamenteuse - Recommandations (HAS, décembre 2010)
Prise en charge de l'interruption volontaire de grossesse jusqu'à 14 semaines - Recommandations revues (HAS 2001, actualisées en 2010)
IVG.gouv.fr : toute l'information sur l'interruption volontaire de grossesse (Ministère des affaires sociales et de la santé)
Dossier guide - IVG

Sources : Ministère des Affaires sociales et de la Santé

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2017-11-16

Archives des Vidal News