RHINOTROPHYL solution pour pulvérisation nasale : déremboursement au 1er août 2014

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 4226 lecteurs


La fin de prise en charge de la spécialité RHINOTROPHYL solution pour pulvérisation nasale est programmée pour le 1er août 2014.
RHINOTROPHYL est indiqué dans le traitement local d'appoint des affections de la muqueuse rhinopharyngée.

RHINOTROPHYL est indiqué dans le traitement local d'appoint des affections de la muqueuse rhinopharyngée.


A compter du 1er août prochain, la spécialité RHINOTROPHYL solution pour pulvérisation nasale en flacon de 20 ml (ténoate d'éthanolamine, CIP 3400930910269) ne sera plus remboursable. Cette décision ministérielle s'appuie sur l'avis rendu par la Commission de la transparence de la HAS, selon lequel :
  • RHINOTROPHYL présente un service médical rendu insuffisant "pour justifier une prise en charge par la solidarité nationale" ;
  • en l'absence d'efficacité du ténoate d'éthanolamine sur la congestion nasale au cours de la rhino-pharyngite aiguë, RHINOTROPHYL n'a pas de place dans la stratégie thérapeutique de cette affection.
Jusqu'à présent, RHINOTROPHYL était remboursable au taux de 15 %.
En 2011, un premier arrêté de radiation de RHINOTROPHYL sur la liste des spécialités remboursables avait été suspendu par le Conseil d'Etat suite à une requête du laboratoire Jolly-Jatel. 

Pour mémoire 
RHINOTROPHYL est indiqué dans le traitement local d'appoint des affections de la muqueuse rhinopharyngée.

Pour aller plus loin
Arrêté du 23 juin 2014 (Journal officiel, 26 juin 2014)
Avis de la Commission de la transparence (HAS, 8 janvier 2014)

Sources : J.O. (Journal Officiel), HAS (Haute Autorité de Santé)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News