GARDASIL : nouveau schéma vaccinal à 2 doses pour les filles de 11 à 13 ans

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
3.4
(8 notes)
vu par 42599 lecteurs


Le HCSP a rendu un nouvel avis concernant le vaccin GARDASIL dans lequel il recommande un schéma vaccinal à 2 doses espacées de 6 mois pour les jeunes filles âgées de 11 à 13 ans révolus à la première dose.
La vaccination contre les infections à papillomavirus est recommandée chez les jeunes filles âgées de 11 à 14 ans révolus.

La vaccination contre les infections à papillomavirus est recommandée chez les jeunes filles âgées de 11 à 14 ans révolus.


En février 2014, le vaccin GARDASIL a obtenu une modification de son AMM (autorisation de mise sur le marché) autorisant son administration en 2 doses espacées de 6 mois chez les jeunes filles âgées de 9 à 13 ans révolus.

Après avoir pris en considération ces nouvelles modalités définies par l'AMM, le HCSP (Haut Conseil de la santé publique) rappelle que conformément à l'avis du 28 septembre 2012 et selon le calendrier vaccinal en vigueur, la vaccination contre les infections à papillomavirus est recommandée chez les jeunes filles âgées de 11 à 14 ans révolus, avec un rattrapage limité à l'âge de 19 ans révolus.

Dans un avis émis le 28 mars (mis en ligne le 22 avril 2014), il recommande par ailleurs que :
  • les jeunes filles âgées de 11 à 13 ans révolus à la première dose, pour lesquelles le vaccin GARDASIL a été choisi pour la vaccination HPV, soient vaccinées selon un schéma à 2 doses espacées de 6 mois ;
  • pour les jeunes filles âgées de 14 ans à 19 ans révolus le schéma à 3 doses soit maintenu ;
  • pour les jeunes filles âgées de 11 à 13 ans révolus à la première dose, si la deuxième dose de vaccin est administrée moins de six mois après la première dose, une troisième dose devra toujours être administrée.

Pour mémoire
GARDASIL (vaccin adjuvé quadrivalent recombinant non infectieux) est un vaccin indiqué à partir de 9 ans pour la prévention des :
  • lésions génitales précancéreuses (du col de l'utérus, de la vulve et du vagin) et du cancer du col de l'utérus dus à certains types oncogènes de papillomavirus humains (HPV) ;
  • verrues génitales (condylomes acuminés) dues à des types HPV spécifiques.

Pour aller plus loin
Infections à HPV : nouveau schéma vaccinal du vaccin Gardasil® (HCSP, 22 avril 2014)
Avis du 28 mars 2014 du HCSP relatif à l'utilisation du vaccin GARDASIL contre les infections à papillomavirus humains (HCSP, mis en ligne le 22 avril 2014)
Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2014 (BEH, 22 avril 2014)

Sources : HCSP (Haut Conseil de la Santé Publique)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News