IMOGAM RAGE : rupture de stock effective et mise à disposition d'une alternative

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 585 lecteurs


Après plusieurs mois de perturbation, l'approvisionnement d'IMOGAM RAGE est interrompu. En attendant une remise à disposition normale, des unités d'IMOGAM Rabies initialement destinées au marché américain sont mises à disposition.
Le chien reste la principale source d’exposition au risque rabique en France (source : Pasteur.fr)

Le chien reste la principale source d’exposition au risque rabique en France (source : Pasteur.fr)


Après plusieurs mois d'approvisionnement perturbé (voir notre article du 29 novembre 2013), le laboratoire Sanofi-Pasteur MSD signale la rupture de stock effective d'IMOGAM RAGE 150 UI/ml solution injectable (immunoglobuline humaine rabique). A ce jour, aucune date de remise à disposition n'est communiquée. 

Une alternative transitoire : IMOGAM Rabies
En accord avec l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), le laboratoire met à disposition dans les centres antirabiques des unités de la spécialité IMOGAM Rabies initialement destinées au marché américain. "Ces doses ne diffèrent de celles habituellement distribuées en France que par la notice et l'étiquetage", précise le laboratoire qui prévoit d'accompagner chaque unité importée du RCP (résumé des caractéristiques du produit) de la spécialité IMOGAM RAGE.

Pour mémoire
IMOGAM RAGE est indiqué en prophylaxie postexposition de l'infection par le virus de la rage consécutive à une griffure ou une morsure infligée par un animal soupçonné d'être enragé, ou toute autre blessure, par exemple une contamination de la muqueuse par la salive de cet animal.

L'immunoglobuline humaine rabique doit toujours être utilisée en association avec un vaccin rabique, selon les recommandations nationales et/ou de l'OMS, à l'unique exception des patients déjà immunisés par un vaccin rabique et pouvant présenter des documents attestant la vaccination par un vaccin produit par culture cellulaire (c'est-à-dire une vaccination pré-exposition complète dans l'année précédente, une injection de rappel consécutive dans les cinq années précédentes ou une prophylaxie postexposition complète). Ces personnes peuvent recevoir le vaccin seul.

L'administration doit impérativement être effectuée sous contrôle médical dans un centre antirabique spécialisé.

Sources et ressources complémentaires
IMOGAM RAGE, immunoglobuline humaine rabique - Rupture de stock (ANSM, 19 mars 2014)
Lettre d'information du laboratoire SANOFI PASTEUR en date du 3 mars 2014 à l'attention des professionnels de santé des centres antirabiques (sur le site de l'ANSM, 3 mars 2014)

Sources : Laboratoire Sanofi Pasteur MSD, ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2019-09-12

Archives des Vidal News