Stratégie vaccinale contre la coqueluche chez l'adulte : nouvelles recommandations du HCSP

Par Isabelle COCHOIS -
1
2
3
4
5
3.7
(3 notes)
vu par 6026 lecteurs


Les recommandations vaccinales contre la coqueluche chez l'adulte ont été revues par le HCSP qui a émis un nouvel avis.
Dans le cadre de la stratégie du cocooning, le HCSP recommande que les personnes antérieurement vaccinées contre la coqueluche à l’âge adulte depuis plus de 10 ans et se trouvant à nouveau en situation de cocooning soient revaccinées.
Pour les professionnels de santé et de la petite enfance, il recommande que les rappels administrés à l’âge de 25, 45 et 65 ans comportent désormais la valence coquelucheuse (vaccin dTcaP).
Concernant le rappel recommandé à l’âge de 25 ans dans le cadre du calendrier vaccinal en vigueur, le HCSP rappelle par ailleurs qu'il doit comporter la valence coqueluche (vaccin dTcaPolio), sauf si la personne a reçu une dose de vaccin coquelucheux depuis moins de cinq ans. Les personnes non vaccinées à cet âge pourront bénéficier d’un rattrapage de vaccin dTcaPolio jusqu’à l’âge de 39 ans révolus.
Bacteries Bordetella pertussis - coloration de Gram (illustration @ CDC Public Health Image Library, Wikimedia)

Bacteries Bordetella pertussis - coloration de Gram (illustration @ CDC Public Health Image Library, Wikimedia)


Suite à la saisine du 17 octobre 2013 de la Direction générale de la santé, relative à la stratégie vaccinale contre la coqueluche, le HCSP (Haut Conseil de la santé publique) a émis un nouvel avis concernant l'opportunité de pratiquer des rappels coquelucheux chez l'adulte dans le cadre du cocooning ainsi que dans le cadre professionnel, notamment pour les personnes en contact avec des nourrissons âgés de moins de 6 mois.

Recommandations dans le cadre de la stratégie du cocooning (hors milieu professionnel)
Dans le cadre de la stratégie du cocooning (hors milieu professionnel) le HCSP recommande : 
  • pour les personnes non antérieurement vaccinées contre la coqueluche ou n'ayant pas reçu de vaccin coquelucheux depuis l'enfance de recevoir une dose de vaccin dTcaPolio en respectant un délai de 1 mois par rapport au dernier vaccin dTP. Le recalage sur le calendrier en cours se fera suivant les recommandations du calendrier vaccinal en vigueur ; 
  • pour les personnes antérieurement vaccinées à l'âge adulte contre la coqueluche dans le cadre du cocooning et à nouveau en situation d'être en contact étroit et durable avec des nourrissons âgés de moins de 6 mois, de recevoir une dose de rappel de vaccin dTcaPolio si la vaccination anticoquelucheuse antérieure remonte à plus de 10 ans. Un délai de 1 mois doit être respecté par rapport à un éventuel vaccin dTP. Le recalage sur le calendrier en cours se fera suivant les recommandations du calendrier vaccinal en vigueur ;
  • qu'un intervalle de 10 ans soit ménagé entre une coqueluche documentée et une revaccination coquelucheuse chez les personnes adultes concernées par ces recommandations. 
Les personnes concernées par ces recommandations sont :
  • Les couples ayant un projet parental. 
  • Au cours de la grossesse : 
    • les enfants de la fratrie, le conjoint ; 
    • les personnes susceptibles d'être en contact étroit et durable avec le futur nourrisson au cours de ses 6 premiers mois. Ceci peut concerner notamment les grands-parents. 
  • En post-partum immédiat : 
    • la mère qu'il conviendrait idéalement de vacciner avant la sortie de la maternité, même si elle allaite ; 
    • l'entourage, si la mise à jour de la vaccination n'a pas été faite antérieurement. 

Recommandations dans le cadre de la vaccination coquelucheuse en milieu professionnel
Dans le cadre de la vaccination coquelucheuse en milieu professionnel, le HCSP recommande :
  • pour les personnels concernés non antérieurement vaccinés contre la coqueluche ou n'ayant pas reçu de vaccin coquelucheux depuis l'enfance de recevoir une dose de vaccin dTcaPolio en respectant un délai de 1 mois par rapport au dernier vaccin dTP. Le recalage sur le calendrier en cours se fera suivant les recommandations du calendrier vaccinal en vigueur. Pour ces personnels, les rappels administrés aux âges de 25, 45, 65 ans comportent systématiquement la valence coquelucheuse (vaccin dTcaPolio). Pour les personnes ayant déjà reçu une dose de vaccin coquelucheux à l'âge adulte, le recalage sur le calendrier en cours se fera suivant les recommandations du calendrier vaccinal en vigueur ;
  • qu'un intervalle de 10 ans soit ménagé entre une coqueluche documentée et une revaccination coquelucheuse chez les personnes adultes concernées par ces recommandations. 
Les personnes concernées par ces recommandations sont :
  • les personnels soignants dans leur ensemble, y compris dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Les personnes travaillant en contact étroit avec les nourrissons âgés de moins de 6 mois (maternité, service de néonatologie, service de pédiatrie) doivent être vaccinées en priorité ;
  • les étudiants des filières médicales et paramédicales ; 
  • les personnels chargés de la petite enfance ;
  • les nourrices et personnes effectuant régulièrement du baby-sitting.

Concernant le rappel recommandé à l'âge de 25 ans
Le HCSP rappelle par ailleurs que, dans le cadre du calendrier vaccinal en vigueur :
  • le rappel recommandé à l'âge de 25 ans doit comporter la valence coqueluche (vaccin dTcaPolio), sauf si la personne a reçu (dans le cadre de la stratégie du cocooning) une dose de vaccin coquelucheux depuis moins de 5 ans ;
  • les personnes non vaccinées à cet âge pourront bénéficier d'un rattrapage de vaccin dTcaPolio jusqu'à l'âge de 39 ans révolus.
 
Pour mémoire
Deux vaccins acellulaires sont disponibles en France pour la vaccination coquelucheuse des adultes : Ils se composent de plusieurs antigènes purifiés de Bordetella pertussis. Ils sont disponibles sous forme combinée aux vaccins diphtérique (concentration réduite), tétanique, et polio inactivé (dTcaP). Ils sont tous adsorbés sur sels d'aluminium. 

REPEVAX est indiqué pour l'immunisation active contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite chez les sujets à partir de l'âge de 3 ans en rappel après primovaccination.

BOOSTRIXTETRA est indiqué en vaccination de rappel contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite chez les sujets à partir de l'âge de 4 ans. Il n'est pas indiqué en primovaccination. 

Pour aller plus loin

Sources : HCSP (Haut Conseil de la Santé Publique)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2017-09-14

Archives des Vidal News