MIFFEE (mifépristone) : nouveau médicament indiquée dans l'IMG jusqu'au 63ème jour d'aménorrhée

Par Isabelle COCHOIS -
1
2
3
4
5
5.0
(1 note)
vu par 2995 lecteurs


MIFFEE 200 mg comprimé (mifépristone) est un nouveau médicament indiqué, en association avec un analogue des prostaglandines, dans l'interruption médicamenteuse de grossesse (IMG) intra-utérine au plus tard au 63ème jour d'aménorrhée.
Dans l'IMG, la prescription et l'administration de MIFFEE et de prostaglandines doivent respecter la législation en vigueur.

Dans l'IMG, la prescription et l'administration de MIFFEE et de prostaglandines doivent respecter la législation en vigueur.

 
MIFFEE 200 mg comprimé (mifépristone) est indiqué dans l'interruption médicamenteuse de grossesse (IMG) intra-utérine évolutive en association séquentielle avec un analogue des prostaglandines, au plus tard au 63e jour d'aménorrhée.
Dans l'interruption de grossesse, la prescription et l'administration de MIFFEE 200 mg comprimé et de prostaglandines doivent respecter la législation en vigueur.
 
La mifépristone est un stéroïde synthétique à action antiprogestative par compétition avec la progestérone au niveau de ses récepteurs.
 
Place dans la stratégie thérapeutique
Selon l'avis de la Commission de la transparence émis le 16 octobre 2013, "MIFFEE, à la seule dose de 200 mg et uniquement en association avec le géméprost, peut être utilisé en première intention dans l'interruption volontaire de grossesse intra-utérine évolutive".
 
En pratique
Le schéma thérapeutique est de 200 mg de mifépristone en 1 dose orale unique suivie, 36 à 48 heures plus tard, par l'administration de 1 dose de 1 mg de géméprost, analogue de prostaglandine, par voie vaginale.
La dose de 200 mg ne doit jamais être dépassée.
Aucune donnée n'est disponible pour les femmes de moins de 18 ans.

Une consultation de suivi (3eme consultation) est nécessaire dans un délai de 14 à 21 jours après la prise de MIFFEE afin de vérifier que l'expulsion a été complète et que les métrorragies ont disparu, le risque d'échec de la méthode étant de l'ordre de 11,7 %.

Pour éviter l'exposition d'une grossesse ultérieure à la mifépristone, il est recommandé d'éviter une conception au cours du cycle menstruel suivant. Une méthode contraceptive efficace doit donc être instaurée dès que possible après la prise de mifépristone.
 
Identité administrative
  • Liste I
  • Hors établissements de santé : MIFFEE est un médicament réservé à l'usage professionnel des médecins et centres habilités conformément à l'article L. 2212-1 du code de la Santé publique
  • Boîte unitaire, CIP 3400926767822
  • Boîte de 30, CIP 3400958377488
  • Agrément aux collectivités
  • Laboratoire Linepharma France
 
Sources et ressources complémentaires
Se reporter à la monographie VIDAL de MIFFEE (mise à jour du 03 février 2014)
Avis de la Commission de la transparence (HAS, 16 octobre 2013)
Interruption volontaire de grossesse (IVG) - Mise à jour le 09.04.2013 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), sur le site Service-Public.fr

Sources : Laboratoire Linepharma France, HAS (Haute Autorité de Santé), ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News