Les Trophées de la Santé Mobile ont récompensé 19 applications, professionnelles et grand public

Par Jean-philippe RIVIERE -
1
2
3
4
5
2.7
(7 notes)
vu par 1096 lecteurs


Les applications mobiles santé se multiplient depuis la mise sur le marché des smartphones. Afin de tenter d’éclairer les utilisateurs sur les meilleures, un jury, réuni par la société DMD Santé et constitué de représentants de sociétés savantes et d’associations de patients, en a évalué plus d’une centaine.

Les  19 applications santé ayant été le mieux notées par ce jury ont été récompensées* : 12 applications pour le grand public et 7 destinées aux professionnels de santé, dont l’application VIDAL Mobile. 
Applications mobiles santé à destination des professionnels et du grand public primées.

Applications mobiles santé à destination des professionnels et du grand public primées.


Les applications les mieux notées soumises à un jury
DMD Santé est une start-up créée en juillet 2012 par 2 médecins et 1 ingénieur en système d'informations de santé (voir notre article du 21 mai 2013). Un an à peine après la création de leur plateforme d'évaluation des applications mobiles de santé, DMD a donc organisé les Trophées de la Santé mobile à Paris, le 20 janvier 2014.

L'objectif ? Aider les professionnels de santé et les patients à s'y retrouver face à une offre de plus en plus foisonnante (il existe par exemple 50 applications de suivi du diabète en français), en récompensant les applications les plus utiles, les mieux conçues, celles correspondant à un besoin, améliorant un usage existant, etc.

Les applications éligibles à ces Trophées étaient celles qui avaient été les mieux notées, en 2013, sur le site www.dmdpost.com (note de 16/20 ou plus). Cette note résulte des évaluations de professionnels, de patients et du grand public, "tous bénévoles et indépendants", souligne DMD.  Ces évaluations ont été pondérées par une grille de 13 critères.

Le jury, constitué de représentants de sociétés savantes et d'associations de patients, s'est donc prononcé, ces dernières semaines, sur 34 catégories d'applications mobiles : 19 à destination des professionnels de santé et 15 à celle des patients et du grand public.

Les applications destinées aux professionnels de santé saluées par le jury
L'application "iPansement" a reçu le Trophée 2014 de l'application mobile de santé destinée aux professionnels de santé. Cette application, comme son nom l'indique, est dédiée à l'information et l'aide à la prescription de soins de pansements, en particulier pour les médecins, infirmiers, étudiants (voir l'évaluation d'iPansement sur le site dmdpost.com). Elle a également reçu le Prix Soins infirmiers.


L'application
Vidal Mobile, qui permet d'accéder aux contenus numériques de VIDAL (médicaments, recommandations, interactions, actualités officielles, etc.), a remporté le Prix "Outils transversaux à destination des professionnels de santé" (voir l'évaluation de Vidal Mobile sur le site dmdpost.com).



L'application "Gastromobile pour iPad"
, élaborée par la Société Nationale Française de Gastro-Entérologie (SNFGE), a remporté le Prix Hépato-gastro-entérologie. Cette application comporte notamment des recommandations et conseils de pratiques, vidéos d'experts,  e-newsletters GastroScoop, etc. (évaluation sur dmdpost).


L'application "MAPAR"
(Mises Au Point en Anesthésie-Réanimation), qui reprend la 12ème édition du livre Protocoles,  a reçu le Prix Anesthésie-Réanimation. Les évaluateurs de dmdpost ont particulièrement apprécié ses "arbres décisionnels clairs où l'on retrouve rapidement la situation clinique qui nous occupe, ainsi que des données pratiques sur les médicaments" utilisés dans cette spécialité médicale.


L'application
"Memo-Pilules", éditée par Alken, a reçu le Prix Gynécologie-obstétrique. Il s'agit d'un aide mémoire destiné aux professionnels et reprenant la majorité des informations essentielles sur les contraceptifs oraux (évaluation dmdpost).



Le Prix Pneumologie a été attribué au "Guide Zéphir"
(Guide des thérapeutiques inhalées dans l'asthme et la broncho-pneumopathie chronique obstructive -BPCO- chez l'adulte), édité par Elsevier Masson SAS.  Centrée sur l'éducation thérapeutique, cette application est un annuaire des différents types de traitements de la BPCO, classés par indications, classes thérapeutiques, DCI et enrichi de vidéos (évaluation dmdpost).


L'application "ONCOSCALE", éditée par Roche, a reçu le Prix Oncologie. Elle a pour but d'aider l'oncologue dans la prise en charge de la personne âgéeatteinte de cancer en mettant à sa disposition différents outils ergonomiques et validés "d'évaluation gériatrique de dépistage" (échelles, scores, tests –  cf. Evaluation dmdpost).


Les Prix à destination des patients et du grand public
Le Jury réuni par DMD santé a attribué 12 Prix à des applications mobiles à l'attention des patients ou du grand public.

L'application SAMSEP, éditée par Merck Serono, est un "journal personnel" dédié aux patients atteints Sclérose En Plaques (SEP). Cette application a reçu le Grand Trophée 2014 de l'application mobile de santé (évaluation dmdpost).



"iChemoDiary" (Merck & Co Inc), "Ma Grossesse" (Doctissimo), "DiabPhone Carnet" (Diabphone), "Automesure tensionnelle" (IPSEN PHARMA), "Mon Journal positif pour tablette" (MSD France), "Alertes Pollens" (Stallergenes S.A.), "C Time" (Appengo), "Happli Day" (Euthérapie), "Mictionary" (MOBILE HEALTH), "Lili et le potager magique" (GIROPHARM) et "Brosse-toi les dents avec Ben le Koala" (Signes de sens) ont été également primés (liens vers leurs évaluations sur dmdpost).

Pour en savoir plus sur ces applications GP, lire cet article.

Table ronde : "Comment communiquer sur la santé mobile ?"
La remise des trophées et prix a été précédée d'une table ronde réunissant Bernard Benhamou (Proxima mobile), Yvanie Caillé (Renaloo), Jacques Lucas (Conseil de l'Ordre des médecins), Benjamin Saeda (Orange Healthcare), Pierre Simon (Association Nationale de Télémédecine), le Pr Pascal Staccini, (télémédecine et e-santé au CHU de Nice) et Claire Viguier-Petit  (Sanofi Diabète).

Le Dr Lucas a notamment insisté sur la nécessaire sécurisation des applications santé. Il estime également que les plus utiles pourraient être conseillées, "prescrites" par les médecins à leurs patients s'ils le jugent utile, ce qui constituerait une "incitation forte".

Pierre Simon a insisté sur l'atout que représente la santé mobile pour la coordination des soins et pense aussi qu'une "prescription d'application" serait utile pour prolonger la consultation.

Yvanie Caillé a rappelé que les consultations santé sont déjà prolongées par l'utilisation du web santé grand public depuis plus de 10 ans.

Claire Viguier-Petit a estimé qu'il y avait urgence à clarifier l'offre santé mobile dans l'intérêt des patients. De son côté, Yvanie Caillé a estimé qu'il y aurait de toute façon une "sélection naturelle" des applications par les usagers, comme cela s'est fait pour les sites internet au début des années 2000. Elle souhaite aussi que les patients soient "étroitement associés" à l'émergence de tous ces nouveaux outils.

Les difficultés de déploiement de la télémédecine en France ont également été abordées, ainsi que celles du DMP (Dossier Médical Personnel). Bernard Benhamou a fait remarquer que les grands projets français publics ont presque tous échoué, tandis qu'avec la santé mobile, nous constatons un mouvement inverse.

En conclusion… temporaire
Cette table ronde et cette cérémonie ont montré la diversité des services numériques mobiles, dont certains sont de grande qualité, selon les évaluateurs réunis par DMD Santé.

Quel sera l'avenir de cette santé mobile ? Sera-t-elle "prescrite", conseillée, influencée par les professionnels de santé ? Sera-t-elle évaluée, labellisée, certifiée, comme le demandaient certains intervenants de la table ronde, ainsi que les professionnels de santé que nous avons interrogés en novembre 2013 ? Ou est-ce que l'avenir sera à l'image du web santé, où les efforts de certification (HAS – Hon Code par exemple) n'ont pas pesé lourd face à la sélection effectuée par les utilisateurs, les moteurs de recherche et les grands éditeurs ?

Jean-Philippe Rivière

* VIDAL fait partie des partenaires de cette première édition des Trophées de la santé mobile

Sources et ressources complémentaires :
- "Les lauréats 2014 des Trophées de la Santé Mobile", 20 janvier 2014
- "Trophées de la santé mobile : ils ont gagné !", dmdpost.com, 21 janvier 2014

Sources : DMD Santé

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2017-11-16

Archives des Vidal News