CODOLIPRANE 500 mg/30 mg (paracétamol/codéine) : nouvelle présentation en comprimé

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
3.4
(61 notes)
vu par 73280 lecteurs


L'antalgique CODOLIPRANE 500 mg/30 mg (paracétamol/codéine) est désormais disponible en comprimé, en complément de la présentation en comprimé effervescent  déjà commercialisée.
Les comprimés de CODOLIPRANE 500 mg/30 mg sont à avaler tels quels avec un verre d'eau.

Les comprimés de CODOLIPRANE 500 mg/30 mg sont à avaler tels quels avec un verre d'eau.


Une nouvelle présentation de CODOLIPRANE 500 mg/30 mg est disponible, en comprimé.
Chaque comprimé contient 500 mg de paracétamol et 30 mg de codéine (codéine phosphate hémihydraté).
 
Cette nouvelle présentation s'ajoute à celles déjà commercialisées :
  • CODOLIPRANE 500 mg/30 mg comprimé effervescent, commercialisée en 2012 ;
  • CODOLIPRANE ENFANTS 400 mg/20 mg comprimé sécable ;
  • CODOLIPRANE ADULTES 400 mg/20 mg comprimé sécable.
 
CODOLIPRANE 500 mg/30 mg comprimé : réservé à l'adulte (à partir de 15 ans)
L'indication de CODOLIPRANE 500 mg/30 mg comprimé est identique à celle de CODOLIPRANE 500 mg/30 mg comprimé effervescent :
  • traitement symptomatique des douleurs d'intensité modérée ou intense, ou ne répondant pas à l'utilisation d'antalgiques périphériques utilisés seuls.
En revanche, CODOLIPRANE 500 mg/30 mg comprimé est réservé à l'adulte, à partir de 15 ans alors que  la forme effervescente peut être utilisée chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 kg (environ 3 ans).
 
En pratique
La posologie est de 1 comprimé, à renouveler si besoin au bout de 6 heures, ou éventuellement 2 comprimés en cas de douleurs intenses, sans dépasser 6 comprimés par jour.
 
Il n'est généralement pas nécessaire de dépasser 6 comprimés par jour. Cependant, en cas de douleurs plus intenses, la posologie maximale peut-être augmentée jusqu'à 8 comprimés par jour. Il convient de toujours respecter un intervalle de 4 heures entre deux prises.
 
Populations particulières
Les posologies doivent être adaptées dans les populations suivantes :
  • chez le sujet âgé : la posologie initiale doit être diminuée de moitié par rapport à la posologie conseillée chez l'adulte, et pourra éventuellement être augmentée en fonction de la tolérance et des besoins ;
  • chez le sujet insuffisant rénal (clairance de la créatinine inférieure à 10 ml/min) : l'intervalle entre deux prises sera au minimum de 8 heures. La dose de paracétamol ne devra pas dépasser 3 g par jour, soit 6 unités ;
  • chez l' adulte de moins de 50 kg et en cas d'insuffisance hépatocellulaire légère à modérée, d'alcoolisme chronique, de malnutrition chronique et de déshydratation : la dose journalière efficace la plus faible doit être envisagée, sans excéder 60 mg/kg/jour (sans dépasser 3 g/j).
 
Limiter le risque de surdosage
Pour éviter un risque de surdosage en paracétamol, il est important de vérifier l'absence de paracétamol dans la composition d'autres médicaments. Les doses maximales recommandées doivent toujours être respectées.
 
Identité administrative
  • Liste I
  • Boîte de 16 comprimés, CIP 3400927562396
  • Prix public TTC = 2,47 euros
  • Remboursable à 65 %
  • Modèle hospitalier : boîte de 100, CIP 3400958462917
  • Agrément aux collectivités (modèles ville et hospitalier)
  • Laboratoire sanofi-aventis France
 
Sources et ressources complémentaires
Consulter la monographie VIDAL de CODOLIPRANE 500 mg/30 mg comprimé (mise à jour du 15 janvier 2014)

Sources : Laboratoire sanofi aventis France, J.O. (Journal Officiel), ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News