Quelle utilisation en France de la cigarette électronique ? L’Inpes lance une étude nationale

Par Jean-Philippe RIVIERE -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 980 lecteurs


La e-cigarette, ou cigarette électronique, aurait déjà été testée par plusieurs millions de Français.

Afin d’en savoir plus sur le contexte, la fréquence d’utilisation, ou encore sur les dispositifs et liquides utilisés, l’éventuelle diminution du tabac, etc., l’Inpes (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé) lance une étude auprès de 15 000 personnes âgées de 15 à 75 ans.

Les résultats seront rendus publics au troisième trimestre 2014.
La cigarette électronique a été inventée en 2003 par Hon Lik, ancien pharmacien et ingénieur chinois. Depuis le dispositif s'est largement perfectionné et a été vendu à des millions d'exemplaires.

La cigarette électronique a été inventée en 2003 par Hon Lik, ancien pharmacien et ingénieur chinois. Depuis le dispositif s'est largement perfectionné et a été vendu à des millions d'exemplaires.

 
Aujourd'hui, une vision parcellaire de l'utilisation de la e-cigarette en France
Comme le rappelle l'Inpes dans son communiqué, la seule estimation chiffrée disponible pour le moment provient de l'Eurobaromètre. La dernière édition de cette enquête (pages 38-45, fichier PDF), effectuée début 2012 auprès de 26 751 européens montrait que 6 % des Européens avaient déjà testé ce dispositif. Par contre, 34 % des Français interrogés n'avaient jamais entendu parler de la cigarette électronique.

Depuis, les medias en ont beaucoup parlé, notamment en raison des projets de réglementation européenne. De plus, l'usage semble s'être accentué.

Mais pour l'instant, il n'y a pas d'étude française permettant d'en savoir davantage. De plus, seuls 1 059 Français ont été interrogés dans l'Eurobaromètre, échantillon que l'Inpes estime trop faible "pour donner une image détaillée des utilisateurs". D'où l'intérêt d'une étude de grande ampleur.

Une" investigation poussée" de l'Inpes pour  mieux connaître les usages actuels
Cette étude sur la cigarette électronique va suivre la même méthodologie que les Baromètres Santé Inpes.

Prévue sur 2013-1014 auprès de 15 000 personnes âgées de 15 à 75 ans équipées d'un téléphone, elle permettra d'obtenir pour la première fois des informations "basées sur un échantillon important et de qualité".

Cette étude permettra donc d'estimer de manière plus précise le nombre d'utilisateurs de cigarettes électroniques en France métropolitaine. Les caractéristiques de cet usage seront également étudiées (fréquence de consommation,  durée de l'utilisation, teneur en nicotine, lieux d'utilisation, lieux d'achat, etc.). Les raisons d'utilisation, et notamment le lien avec l'arrêt ou la diminution du tabac, seront également analysées.

La méthodologie employée permettra aussi d'étudier les facteurs associés à l'utilisation de la e-cigarette, en particulier les facteurs sociodémographiques : âge, mode de vie, accès aux soins, etc.

Les résultats de cette enquête qui durera jusqu'au second trimestre 2014 seront rendus publics au troisième trimestre 2014.

Jean-Philippe Rivière

 Sources et ressources complémentaires :
- "Cigarette électronique : Lancement de la première étude d'envergure en France", communiqué de presse de l'INpes, 7 janvier 2013
- "ATTITUDES OF EUROPEANS TOWARDS TOBACCO" (fichier PDF), Eurobaromètre 2012
- "Cigarette électronique", fiche Wikipedia

Sources : INPES

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2017-12-07

Archives des Vidal News