THYROZOL 20 mg comprimés pelliculés : rupture de stock

Par Jean-Philippe RIVIERE -
1
2
3
4
5
4.0
(1 note)
vu par 2526 lecteurs


Le laboratoire Merck Serono informe d’une rupture de stock du THYROZOL 20 mg (thiamazolà partir du 28 octobre 2013. Le prochain approvisionnement est prévu entre mi et fin novembre 2013.
La prévalence de l'hyperthyroïdie est élevée (0,2 à 1,9 % selon les pays). Le sex-ratio est d’environ 7 (femme/homme).

La prévalence de l'hyperthyroïdie est élevée (0,2 à 1,9 % selon les pays). Le sex-ratio est d’environ 7 (femme/homme).


Une hausse de la demande en THYROZOL suite à l'indisponibilité du carbimazole
En ville, le carbimazole 20 mg (NEO-MERCAZOLE 20 mg) est en rupture de stock depuis mi-juillet 2013, tandis que le 5 mg l'est également depuis octobre (voir notre article).

En raison de ces difficultés d'approvisionnement puis ruptures de stock, Merck Serono souligne, dans une lettre envoyée aux prescripteurs et aux pharmaciens (et relayée par l'ANSM ce jour), que "les volumes de vente des spécialités THYROZOL 5, 10 et 20 mg, comprimés pelliculés ont très fortement augmenté depuis septembre 2013".

Le THYROZOL 20 mg est désormais en rupture de stock
Les stocks de Merck Serono ont tout d'abord permis de pallier à cette hausse de la demande, mais, suite à la persistance de l'indisponibilité du NEO-MERCAZOLE, THYROZOL 20 mg est désormais en rupture de stock.

Le laboratoire précise disposer d'un stock de sécurité pour ce produit, mais "extrêmement limité". Le prochain approvisionnement de cette spécialité est prévu entre mi et fin novembre 2013.

Le laboratoire informe également les médecins et pharmaciens qu'il constitue actuellement un stock de réserve pour le THYROZOL 5 et le THYROZOL 10 mg.

Pour mémoire
THYROZOL 20 mg est indiqué dans le traitement de l'hyperthyroïdie, notamment :
- traitement conservateur (médical) de l'hyperthyroïdie, en particulier en l'absence de goitre ou en cas de goitre de petite taille,
- préparation à la chirurgie pour toutes les formes d'hyperthyroïdie,
- préparation du traitement à l'iode radioactif, en particulier chez les patients atteints d'hyperthyroïdie grave,
- traitement intermédiaire après un traitement à l'iode radioactif,
- traitement prophylactique pour les patients atteints d'hyperthyroïdie subclinique, d'adénomes autonomes, ou présentant des antécédents d'hyperthyroïdie et pour lesquels une exposition à l'iode est indispensable (par exemple réalisation d'un examen utilisant un milieu de contraste contenant de l'iode).

Le traitement de l'hyperthyroïdie repose sur 4 antithyroïdiens de synthèse  : le carbimazole, le thiamazole (ou méthimazole), le propylthiouracile (PTU) et le benzylthiouracile (extrait VIDAL Reco Hyperthyroïdie : "Médicaments cités dans les références"). 


Sources et ressources complémentaires :
- "THYROZOL 20 mg, comprimé pelliculé (thiamazole) - Rupture de stock", ANSM, 28 octobre 2013
- "Rupture de stock en THYROZOL 20 mg, comprimés pelliculés" (fichier PDF), Information destinée aux prescripteurs et aux pharmaciens, Merck Serono, 28 octobre 2013
- "NEOMERCAZOLE (carbimazole) : point sur les ruptures de stock et alternatives thérapeutiques", VIDAL Actualités, 18 octobre 2013
- "Item 246 : Hyperthyroïdie", support de cours de l' Université Médicale Virtuelle Francophone, Collège des Enseignants d'Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques (CEEDMM), 2010-2011 (source des chiffres cités en légende de la photo illustrant cet article)
 

Sources : Laboratoire Merck Serono, ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2019-03-21

Archives des Vidal News