Répertoire des génériques : création de 2 nouveaux groupes

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 831 lecteurs


Le répertoire des génériques comporte désormais deux nouveaux groupes dont les référents sont respectivement GAVISCON suspension buvable en sachet et SUSTIVA 600 mg comprimé pelliculé.
Extrait de la décision du 14 août 2013 publié au Journal officiel du 24 octobre (Légifrance)

Extrait de la décision du 14 août 2013 publié au Journal officiel du 24 octobre (Légifrance)

 
L'inscription au répertoire des génériques ne préjuge pas de la commercialisation effective des spécialités inscrites. Celle-ci dépend notamment de la date d'expiration effective des droits de propriété intellectuelle de la spécialité princeps.
 
Les groupes génériques suivants sont intégrés au répertoire des génériques :
  • Groupe générique ALGINATE DE SODIUM 0,5 g + BICARBONATE DE SODIUM 0,267 g, suspension buvable en sachet.
Référent : GAVISCON suspension buvable en sachet.
 
  • Groupe générique EFAVIRENZ 600 mg, comprimé pelliculé.
Référent : SUSTIVA 600 mg comprimé pelliculé.

Par ailleurs, d'autres groupes génériques existants ont été modifiés par l'ajout ou la suppression de spécialités pharmaceutiques.
 
Pour mémoire
GAVISCON suspension buvable en sachet est indiqué dans le traitement symptomatique du reflux gastro-oesophagien.

SUSTIVA est indiqué en association avec d'autres antirétroviraux dans le traitement de l'infection par le virus-1 de l'immunodéficience humaine (VIH-1) chez l'adulte, l'adolescent et l'enfant de 3 ans et plus. 
Sustiva n'a pas été suffisamment étudié chez les patients à un stade avancé de la maladie VIH, notamment chez les patients dont les taux de CD4 sont < 50 cellules/mm3 ou dont les traitements antérieurs à base d'inhibiteurs de protéases (IP) ont échoué. Bien qu'aucune résistance croisée entre l'efavirenz et les IP n'ait été documentée, on ne dispose pas actuellement de données suffisantes sur l'efficacité des associations thérapeutiques comportant un IP utilisé après l'échec des traitements incluant SUSTIVA .

Sources et ressources complémentaires
Décision du 14 août 2013 (Journal officiel du 24 octobre 2013)

Sources : J.O. (Journal Officiel), ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2019-09-12

Archives des Vidal News