NEO-MERCAZOLE (carbimazole) : point sur les ruptures de stock et alternatives thérapeutiques

Par Isabelle COCHOIS -
1
2
3
4
5
3.6
(13 notes)
vu par 4931 lecteurs


Comme annoncé au mois de juillet, NEO-MERCAZOLE comprimé fait l'objet d'une rupture de stock en ville pour les dosages à 5 mg et à 20 mg.  A l'hôpital, le dosage à 20 mg est également en rupture de stock, alors que la distribution du dosage à 5 mg est contingentée.
En 1840, Carl Adolph von Basedow fut le premier Allemand à décrire une hyperfonction de la thyroïde, désormais connue sous le nom de maladie de Basedow (image : © Wikimedia).

En 1840, Carl Adolph von Basedow fut le premier Allemand à décrire une hyperfonction de la thyroïde, désormais connue sous le nom de maladie de Basedow (image : © Wikimedia).

 
Le Laboratoire CSP, en accord avec l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), fait le point sur les ruptures de stock des présentations de NEO-MERCAZOLE en ville et à l'hôpital  :
  • En ville :
    • NEO-MERCAZOLE 20 mg : rupture de stock depuis mi-juillet 2013 ;
    • NEO-MERCAZOLE 5 mg : rupture de stock à compter d'octobre.
  • A l'hôpital :
    • NEOMERCAZOLE 20 mg : rupture de stock à compter d'octobre.
    • NEO-MERCAZOLE 5 mg : distribution contingentée à compter d'octobre.
La date de leur remise à disposition normale est inconnue.

Les alternatives thérapeutiques : extrait de Vidal Recos "Hyperthyroïdie"
"Quatre antithyroïdiens de synthèse (ATS) sont disponibles : le carbimazole, le thiamazole (ou méthimazole), le propylthiouracile (PTU) et le benzylthiouracile.
La diminution de la conversion périphérique de la T4 en T3 est un effet spécifique du PTU.

Les antithyroïdiens de synthèse ont en commun l'indication « hyperthyroïdie », mais le thiamazole a également d'autres indications dans le cadre de l'hyperthyroïdie (préparation à la chirurgie, à l'iode radioactif, antécédents d'hyperthyroïdie si une exposition à l'iode est indispensable, etc).
Le thiamazole étant le métabolite actif du carbimazole, sa dose doit donc être inférieure de 30 % environ à celle du carbimazole.
Leur durée d'action plus longue autorise une prise par jour pour le carbimazole ou le thiamazole, alors que 3 prises quotidiennes sont nécessaires pour le PTU et le benzylthiouracile.

Ils ont également en commun des effets indésirables bénins (prurit, éruption, urticaire, arthralgie, fièvre) et sévères (agranulocytose).
L'incidence de l'agranulocytose est de l'ordre de 0,7 % avec le carbimazole, le PTU et le benzylthiouracile, et de 0,3 à 0,6 % avec le thiamazole.

Les patients doivent être informés avant le début du traitement du risque d'agranulocytose et de la nécessité d'interrompre aussitôt le traitement en cas de fièvre, d'angine ou d'infection, et de contrôler la NFS.
Un contrôle systématique de la NFS avant le début du traitement, puis de façon hebdomadaire pendant les 6 premières semaines de traitement, ensuite régulièrement, est préconisé, sauf avec le thiamazole où la NFS est demandée avant et après le début du traitement.
L'agueusie est un effet indésirable rare mais spécifique du carbimazole et du thiamazole."

Extrait de la Reco Vidal Hyperthyroïdie - Traitements - Médicaments cités dans les références - Antithyroïdiens de synthèse
 
Pour mémoire 
NEOMERCAZOLE 5 mg et 20 mg comprimés (carbimazole) appartiennent à la classe thérapeutique des antithyroïdiens de synthèse et sont indiqués dans les hyperthyrroïdies.

Sources et ressources complémentaires
NEO-MERCAZOLE 5 et 20 mg, comprimé (carbimazole) - Rupture de stock (ANSM, 18 octobre 2013)
NEO-MERCAZOLE 5 et 20 mg comprimé : rupture de stock imminente (VIDAL, 08 Juillet 2013)

Sources : Laboratoire CSP, ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2019-09-12

Archives des Vidal News