NORPROLAC 25 µg et 50 µg : rupture de stock effective

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 367 lecteurs


Conséquence des difficultés d'approvisionnement du mois de mai, la spécialité NORPROLAC 25 µg et 50 µg comprimés roses et bleus (quinagolide) est en rupture de stock jusqu'en août 2013.
Le quinagolide est un agoniste dopaminergique D2 sélectif, inhibiteur de la sécrétion de prolactine (image : © Wikimedia).

Le quinagolide est un agoniste dopaminergique D2 sélectif, inhibiteur de la sécrétion de prolactine (image : © Wikimedia).


Le laboratoire Ferring, en accord avec l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), confirme la rupture de stock de NORPROLAC 25 µg et 50 µg comprimés (boîte de 3 comprimés roses et 3 comprimés bleus, CIP 3400933864774).
 
Les autres dosages, à 75 µg et 150 µg, ne sont pas concernés par cette rupture de stock.
 
En pratique
Le prochain approvisionnement est attendu au mois d'août
Bien que toujours disponibles, les autres dosages 75 µg et 100 µg, ne permettent pas une augmentation progressive des doses lors de l'initiation du traitement (25 µg les 3 premiers jours puis 50 µg les 3 jours suivants), dont le but est de minimiser le risque d'hypotension orthostatique, de nausées, de vomissements et de vertiges.

En attendant le retour à un approvisionnement normal, il est donc demandé :
  • aux médecins prescripteurs de ne plus initier de traitement par NORPROLAC 25 ET 50 µg ;
  • aux pharmaciens de prendre contact avec le médecin prescripteur, en cas de prescription. 
 
Pour mémoire
NORPROLAC 25 µg et 50 µg comprimés (quinagolide) est un agoniste dopaminergique D2 sélectif indiqué dans les situations suivantes :
  • hyperprolactinémie idiopathique ;
  • hyperprolactinémie liée à la présence d'un microadénome ou d'un macroadénome hypophysaire et leurs manifestations cliniques :
  • chez la femme : galactorrhée, oligo- ou aménorrhée, infertilité,
  • chez l'homme : gynécomastie, impuissance.
 
Sources et ressources complémentaires 
Lettre aux médecins endocrinologues, laboratoire Ferring (10  juin 2013)
Lettre aux pharmaciens d'officine et hospitaliers, laboratoire Ferring (10 juin 2013)

Sources : Laboratoire Ferring SAS, ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2018-08-02

Archives des Vidal News