EVISTA, OPTRUMA et génériques (raloxifène) : extension du remboursement

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
3.4
(5 notes)
vu par 2523 lecteurs


EVISTA, OPTRUMA et leurs génériques (raloxifène) sont désormais remboursables dans la prévention de l'ostéoporose postménopausique rachidienne chez certaines patientes.
La perte osseuse est particulièrement rapide pendant les dix premières années suivant la ménopause.

La perte osseuse est particulièrement rapide pendant les dix premières années suivant la ménopause.


EVISTA 60 mg comprimé pelliculé, OPTRUMA 60 mg comprimé pelliculé et les spécialités génériques contenant du raloxifène à 60 mg sont désormais remboursables dans le traitement et la prévention de l'ostéoporose postménopausique rachidienne, pour réduire le risque de fractures vertébrales, chez les patientes :
  • ayant une ostéoporose rachidienne à faible risque de fracture du col du fémur,
  • âgées de moins de 70 ans,
  • sans facteur de risque d'événement thromboembolique veineux (absence d'antécédent personnel ou familial d'événement thromboembolique veineux)
  • et dont la carence calcique aura été supplémentée.
 
Pour mémoire 
Le raloxifène est un modulateur sélectif de l'activation des récepteurs aux estrogènes.
EVISTA et OPTRUMA (et génériques) sont indiqués dans le traitement et la prévention de l'ostéoporose chez les femmes ménopausées. Une réduction significative de l'incidence des fractures vertébrales, mais non de la hanche, a été démontrée.
 
Lors de la décision du choix d'EVISTA, d'OPTRUMA ou d'autres thérapeutiques, incluant les estrogènes, pour une femme ménopausée, il conviendra de prendre en compte les symptômes de la ménopause, les effets sur l'utérus et le sein, et les risques et bénéfices cardio-vasculaires.

Sources : Laboratoire Daiichi Sankyo France SAS, Laboratoire Pierre Fabre, ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News