ATROPINE ALCON 0,3 % collyre : rupture de stock prévue jusqu'en mai

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 1662 lecteurs


Le collyre ATROPINE ALCON 0,3 % est utilisé essentiellement chez le nourrisson de moins de 2 ans

Le collyre ATROPINE ALCON 0,3 % est utilisé essentiellement chez le nourrisson de moins de 2 ans


Le laboratoire Alcon, en accord avec l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), informe les professionnels de santé de la rupture de stock en ATROPINE ALCON 0,3 % collyre.
Cette situation est consécutive à des retards de production à l'échelle mondiale causés par une pénurie en principe actif.
Le remise à disposition normale est annoncée pour le 21 mai 2013.
 
En pratique
ATROPINE ALCON 0,3 % est essentiellement utilisé chez le nourrisson de moins de 2 ans.

Les autres présentations d'ATROPINE ALCON ne sont pas concernées par la rupture de stock. Cependant, le laboratoire précise qu'ATROPINE ALCON 0,5 % n'est à utiliser que chez les enfants de 2 à 12 ans, et ATROPINE ALCON 1 % est réservé à l'adolescent (plus de 12 ans) et à l'adulte.
 
Par conséquent, pour une utilisation chez l'enfant de moins de 2 ans, il est recommandé d'utiliser d'autres collyres anticholinergiques mydriatiques et cyclopégiques tels que :
  • SKIACOL 0,5 % collyre (cyclopentolate), contre-indiqué chez l'enfant de moins de 1 an en France ;
  • ISOPTO-HOMATROPINE 1 % collyre (bromhydrate d'homatropine) ;
  • MYDRIATICUM 0,5 % collyre en récipients unidoses (tropicamide) ;
  • NEOSYNEPHRINE FAURE 5 % collyre (chlorhydrate de phényléphrine).
 
Pour mémoire
ATROPINE ALCON 0,3 % collyre est indiqué dans les situations suivantes :
  • traitement des inflammations uvéales :
    • uvéites antérieures (iritis, iridocyclites) et postérieures,
    • réactions uvéales secondaires à une agression ou un traitement chirurgical.
  • cycloplégie pour réfraction (indispensable chez l'enfant strabique), en particulier en présence d'un strabisme accommodatif ;
  • dans certains cas, utilisation pour réaliser une pénalisation optique dans le traitement de l'amblyopie en particulier unilatérale.
 
Sources et ressources complémentaires
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2019-12-05

Archives des Vidal News