Enquête IPSOS - LEEM : 46% des Français cherchent sur internet des informations sur leurs médicaments

Par Jean-Philippe RIVIERE -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 9354 lecteurs


Ipsos a rendu public le 28 mars son 3ème Baromètre "Les Français, les médecins et le médicament". Ce Baromètre est réalisé chaque année pour le Leem (Les entreprises du médicament). Voici les principaux résultats de ce sondage effectué par téléphone auprès de 502 médecins et en ligne auprès de 1002 personnes représentatives.
De plus en plus de patients, et leur entourage, s\'informent sur leurs médicaments sur internet

De plus en plus de patients, et leur entourage, s\'informent sur leurs médicaments sur internet


Les patients s'informent souvent sur internet
43 % des Français interrogés prennent un médicament tous les jours, hors pilule contraceptive pour les femmes. Et 66 % des Français prennent un médicament au moins une fois par mois.

S'ils estiment à une écrasante majorité que ces médicaments sont plutôt efficaces (69 %) ou tout à fait efficaces (23 %), ils savent également qu'il s'agit de produits actifs qui présentent certains risques : effets indésirables, interactions avec d'autres produits, etc.

Pour pallier ces risques, ils s'informent auprès de leur médecin, pharmacien, lisent la notice et vont, pour 46% d'entre eux, sur internet.

Internet s'immisce dans la relation médecin-patient
51 % des Français ont déjà parlé avec leur médecin de ce qu'ils ont lu sur internet à propos de leurs symptômes ou leur maladie. 62 % lui ont demandé "un médicament en particulier", probablement suite à des lectures ou échanges de pairs sur internet ou avec l'entourage.

Un patient sur 4 a également déjà manifesté son désaccord sur la prescription du médecin. Une remise en question de la prescription à laquelle quasiment tous les médecins ont déjà été confrontés (93 %).

Les médicaments et les industriels bénéficient toujours d'un capital-confiance important
Malgré la succession des affaires, très médiatisées, impliquant un ou plusieurs produits de santé, environ 9 Français sur 10 font "plutôt" ou "tout à fait" confiance aux médicaments, toujours selon ce sondage Ipsos-Leem. Cette confiance concerne en particulier les médicaments qu'ils prennent (71 % ont "plutôt confiance", 21 % ont "tout à fait confiance") et ceux sur ordonnance.

De même, les médecins interrogés font "plutôt confiance" (64%) ou "tout à fait confiance" (35%) aux médicaments sur ordonnance, tout comme aux médicaments remboursés (67% "plutôt",  28% "tout à fait").

Cette confiance se reporte aussi sur les industriels du médicament (63% de "bonne image" chez les Français, 69% chez les médecins). Même si une grande majorité des personnes interrogées (83%)  estime que la recherche faite par les laboratoires est centrée sur les médicaments rentables.

Une confiance cependant plus faible pour les médicaments d'automédication, non remboursés ou génériques
Par contre, cette confiance est moins importante, chez les patients, pour les médicaments sans ordonnance (66 %), non remboursés (74 %) et génériques (70 %). La différence est encore plus nette chez les médecins, dont seuls 41 % ont confiance dans les médicaments sans ordonnance, 56 % pour les non remboursés et 67 % vis-à-vis des médicaments génériques.

Cette enquête montre donc, en résumé, une confiance solide des patients comme des médecins vis-à-vis des industriels du médicament et de leurs produits, surtout si ces derniers sont remboursés et de marque. Elle montre également l'importance grandissante, dans la relation médecin-patient, du rôle d'internet, qui permet à tous de trouver en quelques clics des informations et des avis d'utilisateurs sur les traitements.

En savoir plus : 
"Les Français, les médecins et le médicament : résultats 2013", 28 mars 2013 (+ fichier PDF détaillé reprenant l'intégralité des résultats)

Sources : Leem

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2017-07-27

Archives des Vidal News