PRILIGY, nouveau médicament dans la prise en charge de l'éjaculation précoce

Par David PAITRAUD -
1
2
3
4
5
3.7
(226 notes)
vu par 42839 lecteurs


L\'éjaculation précoce concerne 15 à 30% des hommes à un moment de leur vie sexuelle.

L\'éjaculation précoce concerne 15 à 30% des hommes à un moment de leur vie sexuelle.


PRILIGY comprimé pelliculé est un nouveau médicament indiqué dans le traitement de l'éjaculation précoce (EP) chez les hommes âgés de 18 à 64 ans.
 
Le principe actif de PRILIGY est la dapoxétine, un puissant inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine. 

PRILIGY doit uniquement être prescrit aux patients regroupant tous les critères suivants :
  • temps de latence d'éjaculation intravaginale (IELT) inférieur à deux minutes, 
  • et éjaculation qui, de façon permanente ou récurrente, survient avec une stimulation sexuelle minimale, avant, pendant ou peu de temps après la pénétration, et avant que le patient ne le souhaite, 
  • et souffrance personnelle importante ou difficultés interpersonnelles comme conséquence de l'EP,
  • et mauvais contrôle de l'éjaculation,
  • et antécédents d'éjaculation précoce dans la majorité des rapports sexuels au cours des 6 derniers mois.
PRILIGY doit être administré uniquement comme traitement à la demande avant une activité sexuelle prévue.
 
PRILIGY ne doit pas être prescrit pour retarder l'éjaculation chez les hommes qui n'ont pas été diagnostiqués avec une EP.
 
PRILIGY est disponible sous 2 dosages : 30 mg et 60 mg.
 
En pratique :
Chez les hommes de 18 à 64 ans, la dose initiale recommandée est de 30 mg, en fonction des besoins environ 1 à 3 heures avant l'activité sexuelle. 
Les comprimés doivent être avalés entiers pour éviter leur goût amer. Il est recommandé de prendre les comprimés avec au moins un grand verre d'eau. Ils peuvent être pris avec ou sans nourriture.
 
Avant l'instauration du traitement, des précautions d'emploi (examen médical) sont nécessaires en particulier chez les hommes souffrant d'autres formes de dysfonctionnement sexuel ou d'hypotension orthostatique (Cf. Monographie VIDAL).
 
PRILIGY n'est pas destiné à une utilisation quotidienne en continu. 
PRILIGY doit être pris seulement lorsqu'une activité sexuelle est prévue. 
PRILIGY ne doit pas être pris plus d'une fois par 24 heures.
Les patients doivent être informés de ne pas utiliser PRILIGY en association avec des drogues récréatives (kétamine, MDMA [méthylène-dioxy-méthylamphétamine], LSD, etc.), ni avec de l'alcool.
 
Le traitement par PRILIGY ne doit pas être initié à la dose de 60 mg. Si la réponse du patient à 30 mg est insuffisante et si le patient n'a pas subi d'effets indésirables modérés ou graves ou de symptômes précurseurs potentiels évocateurs d'une syncope, la dose pourrait être augmentée à une dose maximale recommandée de 60 mg, prise selon les besoins environ 1 à 3 heures avant l'activité sexuelle. L'incidence et la sévérité des évènements indésirables sont plus élevées avec la dose de 60 mg.
 
Si le patient a présenté des réactions orthostatiques à la dose initiale, aucune augmentation de dose à 60 mg ne doit être réalisée.
 
Une évaluation minutieuse du bénéfice risque individuel de PRILIGY doit être effectuée par le médecin après les quatre premières semaines de traitement (ou au moins après 6 doses de traitement) pour déterminer si la poursuite du traitement est appropriée.
 
Les données relatives à l'efficacité et à la sécurité de PRILIGY au delà de 24 semaines sont limitées. Le besoin clinique de poursuivre et l'équilibre du bénéfice-risque du traitement par PRILIGY doivent être réévalués au moins tous les six mois.
 
Identité administrative :
  • Liste I
  • Non remboursable
  • PRILIGY 30 mg, boîte de 3, CIP 3400922269269
  • PRILIGY 30 mg, boîte de 6, CIP 3400922269320
  • PRILIGY 60 mg, boîte de 3, CIP 340092226961
  • PRILIGY 60 mg, boîte de 6, CIP 3400922269788
  • Laboratoire Menarini France
 
Sources et ressources complémentaires :

Sources : Laboratoire Menarini France, EMA (European Medicines Agency)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2017-06-22