HALDOL 5 mg/ml solution injectable (halopéridol) : suppression de la voie d'administration intraveineuse

Par Isabelle COCHOIS -
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 1167 lecteurs


La voie d'administration intraveineuse d'HALDOL 5 mg/ml solution injectable n'est plus recommandée dans l'indication "vomissements lors de traitements antimitotiques post-radiothérapiques".

Cette recommandation est fondée sur les risques cardiaques connus associés à l’usage de l'halopéridol par voie IV.

 
 
Le laboratoire Janssen-Cilag informe les professionnels de santé de la mise à jour du RCP (résumé des caractéristiques du produit) de HALDOL 5 mg/ml solution injectable (halopéridol) afin de supprimer la voie intraveineuse des modalités d'administration dans l'indication "vomissements lors de traitements antimitotiques post-radiothérapiques".

Dans un courrier adressé au professionnels de santé en date du 14 février 2011, la laboratoire janssen-Cilag précisait que "L'administration d'HALDOL® par voie IV nécessitait d'être surveillée par un ECG pour suivre les arythmies et l'intervalle QT, mais il s'avère que ce suivi n'était pas fait de façon systématique.
Aussi, et en raison de la disponibilité d'alternatives thérapeutiques sur le marché dans l'indication concernée, il a été décidé, par précaution, de supprimer la voie d'administration IV de l'HALDOL® 5 mg/ml, solution injectable
."

L'injection d'HALDOL est désormais recommandée par voie intramusculaire uniquement.

D'autres modifications importantes ont par ailleurs été intégrées, au sein des rubriques Contre-indications , Mises en garde spéciales et précautions d'emploi, Interactions médicamenteuses , Grossesse et allaitement , Effets indésirables et Données de sécurité préclinique (Cf. Monograpie VIDAL d'HALDOL 5 mg/ml solution injectable).

En pratique
Dans le cadre du traitement des vomissements lors de traitements antimitotiques post-radiothérapiques, la posologie est de 1 ampoule à 5 mg par voie intramusculaire.

Dans le cadre du traitement de courte durée des états d'agitation et d'agressivité au cours des états psychotiques aigus et chroniques (schizophrénies, délires chroniques non schizophréniques : délires paranoïaques, psychoses hallucinatoires chroniques), la posologie et le mode d'administration restent inchangés, à savoir : si l'état clinique du patient le permet, le traitement sera instauré à dose faible, puis augmenté progressivement par paliers.
La posologie est de 1 à 4 ampoules par jour par voie intramusculaire.

Pour aller plus loin 
Haldol® 5 mg/ml, solution injectable en ampoule (halopéridol) - Laboratoire Janssen Cilag : Suppression de la voie d'administration par Intra-Veineuse (ANSM, 16 février 2011)
Suppression de la voie d'administration par Intra-Veineuse de  Haldol® 5 mg/ml, solution injectable en ampoule (halopéridol)  - Lettre du laboratoire Janssen-Cilag aux professionnels de santé (sur le site de l'ANSM, 16 février 2011)

Sources : ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News