Forum VIDAL     Aide     FAQ
Accueil > Actualités > CLAREAL Gé comprimé pelliculé (désogestrel), nouveau contraceptif progestatif microdosé
A A A

CLAREAL Gé comprimé pelliculé (désogestrel), nouveau contraceptif progestatif microdosé

Par David PAITRAUD

1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
CLAREAL Gé 0,075 mg comprimé pelliculé (désogestrel) est un nouveau contraceptif uniquement progestatif, générique de CERAZETTE.

La posologie de CLAREAL Gé est de 1 comprimé par jour sans interruption, à la même heure.


CLAREAL Gé 0,075 mg comprimé pelliculé est un médicament contraceptif progestatif microdosé à base de désogestrel.
 
CLAREAL Gé est un générique de CERAZETTE.
La composition en excipients (dont un excipient à effet notoire, le lactose) et la couleur (blanche) des comprimés sont identiques au princeps.
 
Comme avec les autres contraceptifs uniquement progestatifs, CLAREAL Gé convient le mieux aux femmes qui allaitent et à celles qui ne peuvent pas ou ne veulent pas utiliser des estrogènes. 
 
Selon les données des études pharmacodynamiques, CLAREAL Gé agit en induisant une augmentation de la viscosité de la glaire cervicale. Il conduit aussi à une diminution des taux d'estradiol à un niveau correspondant à celui observé au début de la phase folliculaire.
 
En pratique
La posologie est de 1 comprimé par jour sans interruption, à la même heure de sorte que l'intervalle entre la prise de 2 comprimés soit toujours de 24 heures.
Le premier comprimé doit être pris le premier jour des règles. Le traitement peut aussi être débuté entre le 2ème et le 5ème jour à condition d'utiliser une méthode contraceptive mécanique (préservatif par exemple) pendant les 7 premiers jours de prise de CLAREAL.
Une nouvelle plaquette doit être commencée directement le jour suivant la fin de la plaquette précédente.
 
Identité administrative
  • Liste I
  • Boîte de 1 plaquette (28 comprimés), CIP 3400941918308
  • Boîte de 3 plaquettes (84 comprimés), CIP 3400941918476
  • Non remboursable
  • Inscrit au répertoire des génériques
  • Laboratoire Pierre Fabre Médicament

Sources : Laboratoire Pierre Fabre, ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Vu par 619 lecteurs


Dans la même rubrique

  • Baisse des dépenses liées aux médicaments de ville en 2013, mais hausse des volumes de prescriptions
    Comme chaque année, la  Caisse nationale d’Assurance ma...
  • XOLAIR 150 mg solution injectable SC (omalizumab) : nouvelle indication dans l'urticaire chronique spontanée
    XOLAIR 150 mg solution injectable (SC) est désormais indiqué...
  • Médicaments anticoagulants : actualisation du rapport de l'ANSM
    Utilisés en prévention et en traitement des maladies thrombo...

L'auteur

  • Biographie
    David Paitraud est Docteur en pharmacie et journaliste médical.

    Diplômé de la faculté de pharmacie de Poitiers et titulaire du DESS de politiques des biens et des services de santé (Paris V), il débute sa carrière de journaliste en 2006 chez VIDAL, en intégrant la rédaction de VIDALnews.

    La même année, il participe à la création de VIDALnews Officine.

    Depuis 2007, il écrit régulièrement dans le Quotidien du pharmacien.

    Animateur d'une émission de santé jusqu'en 2010 au sein d'une radio associative, il a également réalisé des podcasts vidéo pour Santélog.
  • Du même auteur
    • XOLAIR 150 mg solution injectable SC (omalizumab) : nouvelle indication dans l'urticaire chronique spontanée
      XOLAIR 150 mg solution injectable (SC) est désormais indiqué...
    • Médicaments anticoagulants : actualisation du rapport de l'ANSM
      Utilisés en prévention et en traitement des maladies thrombo...
    • BUCCOLAM solution buccale (midazolam) : des retraits de lots concernant tous les dosages
      BUCCOLAM solution buccale (midazolam) fait l'objet d'un...